X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Le processus d'achat des internautes français

Comme votre objectif principal reste de vendre vos produits et services, il est nécessaire que vous sachiez comment les internautes achètent et quelles précautions ils prennent. Le baromètre ECHO vient donc fournir quelques renseignements recueillis en ligne sur un panel d’internautes français.
 
Comme on a pu le constater ces dernières années, les achats sur internet sont de plus en plus fréquents, et les craintes initiales disparaissent petit à petit, ou sont mises de côté face à la compétitivité de certains produits en ligne. Aujourd’hui, 95% des français ont déjà acheté en ligne.
 
Le digital se situe à toutes les étapes d’un achat en ligne. En effet, c’est généralement un emailing ou une publicité sur un site qui va entrainer le processus d’achat. Un emailing va permette de promouvoir le produit, et grâce aux call-to-action et aux liens placés, le prospect entame le processus d’achat en se renseignant en allant sur votre site. Avant un achat, le digital est surtout présent au niveau des appareils fixes, pour l’instant il n’y a que 12% des internautes qui utilisent un Smartphone avant un achat. Par ailleurs, même après un achat, le digital reste encore présent avec les avis clients ou même le SAV qu’on contacte de plus en plus à l’aide d’un formulaire en ligne.
 
Beaucoup d’internautes ont conclu sur le fait que la publicité était un des premiers éléments qui leur donnaient envie d’acheter. On note aussi qu’en troisième position de ce classement, se trouvent les avis clients. Cette information est intéressante, cela veut dire qu’il ne faut pas que vous renonciez à demander des avis sur vos produits car de potentiels acheteurs y attachent une importance. Servez-vous de vos emailings après un achat pour inciter un client à partager son avis.
 
Dans le processus d’achat, les réseaux sociaux n’ont pas encore trouvé leur place. 58% des internautes jugent que les achats sur Facebook sont inutiles et 29% les trouvent risqués. Le commerce social est encore très timide, les internautes adorent se renseigner sur des marques via Facebook mais préfèrent se rendre sur les sites officiels pour procéder à leurs achats.  La confiance placée dans les sites officiels est accrue. Les internautes ont pris conscience qu’ils étaient assez protégés, et que le risque en valait le coup, surtout quand il s’agit de faire de bonnes affaires.
 
Aujourd’hui 50% des internautes se déclarent « accros » au web, ce qui laisse aux annonceurs un large choix pour séduire des personnes qui sont déjà conquises par la méthode.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro