De l’inbound pour 2013


Qu’est-ce que l’inbound ?
 
Le plus courant des marketings est le marketing que l’on peut qualifier d’externe, c’est-à-dire un mouvement qui va de la marque ou l’entreprise vers les prospects. Ce type de marketing est aussi appelé l’outbound. L’inbound, contrairement à l’outbound, fonctionne sur le procédé inverse dans lequel les clients viennent vers l’entreprise ou la marque.
Pourquoi l’inbound ?
 
Les consommateurs et les prospects sont aujourd’hui de plus en plus protégés face aux dérives publicitaires de certains annonceurs : le refus de recevoir des publicités, les signalements de spams, les non autorisations de contact, etc. Toutes ces barrières favorisent le développement d’une éthique marketing mais elles diminuent aussi l’impact de l’outbound marketing. Il devient de plus en plus difficile d’aller vers le prospect, car celui-ci méfiant a pris soin de se protéger. Par conséquent, les annonceurs, qui pourtant n’ont rien à se reprocher doivent redoubler d’efforts.
En parallèle de cette tendance, les prospects ont de plus en plus d’outils pour trouver par eux-mêmes des renseignements sur une marque ou une entreprise. Le dernier outil en vogue serait peut-être le graphe Facebook qui va permettre de dénicher toutes les connexions possibles d’une entreprise. C’est donc comme ça que les prospects vont finalement vers les entreprises et que l’inbound marketing est naît.
Comment mettre en place l’inbound marketing ?
 
Le site 1min30.com a très bien résumé cette affaire avec ce très explicite schéma de l’entonnoir :
 
On peut noter que l’emailingvient parfaitement s’intégrer entre le milieu et le bas de l’entonnoir grâce aux stratégies transactionnelles.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro