L’objet idéal de votre emailing


 
L’objet de l’emailing, si peu de mots qui sont pourtant la clé pour de grandes choses… L’objet donne beaucoup de fil à retordre aux annonceurs qui se demandent encore comment intéresser un prospect avec un objet personnalisé, alléchant et qui passe le filtre anti-spam. Voici la piqûre de rappel qui vient vous rassurer avant la rentrée !
Une étude de SaleCycle a mis en évidence les informations que doivent contenir  vos objets pour vos assurer que votre emailing soit ouvert.      
 
Comme vous pouvez le voir, vous prospect ont besoin avant tout de savoir qui est derrière les emailings qu’ils reçoivent. Cependant, si vous ne voulez pas utiliser le peu de mots que vous avez pour décliner votre identité, il vous suffit d’avoir une adresse expéditeur claire.
On remarquera que les prospects ont besoin de savoir de quoi il retourne, quels sont les produits concernés. Etre mystérieux c’est bien, ça attire, mais ne le soyez pas trop sinon vous serez trop flous et ne susciterez pas l’intérêt.
De plus, la rédaction de l’objet va aussi dépendre du secteur dans lequel vous évoluez et du public que vous ciblez. L’affinage des techniques va ainsi varier en fonction de la marque. Le meilleur moyen d’arriver à un résultat probant est de tester différents objets et de noter quelles sont les méthodes qui vous conduisent aux meilleurs taux d’ouverture.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro