L’email est aujourd’hui l’outil le plus utilisé par les marketeurs car l’email est un canal marketing à forte valeur ajoutée et il vous permet de personnaliser vos messages afin de créer un engagement avec vos clients et ainsi installer une relation sur le long terme. Dans ce billet nous vous proposons quelques astuces pour optimiser votre base de données et vous faciliter ainsi votre segmentation pour de prochaines campagnes de newsletter.

Constituez votre base de données

Il existe plusieurs façons de constituer sa base de données, mais nous vous conseillons fortement de ne pas louer ni d’acheter d’adresses emails sur le net, car elles ne sont pas forcément de qualité. Ainsi, pour récolter des adresses, vous pouvez utiliser un formulaire d’inscription que vous placez directement dans votre site web, dans le footer par exemple, puis vous laissez à votre prospect la possibilité de s’inscrire sans le forcer. Pour avoir des adresses dites de qualité, il existe deux méthodes, la première que l’on appelle l’opt-in signifie que la personne vous a communiqué librement son adresse mail et la seconde méthode est le double opt-in, cela revient pour votre prospect à donner son adresse mail et à la confirmée suite à la réception d’un message de confirmation d’inscription.

Segmenter votre base de données

Si vous vous posez la question de pourquoi segmenter votre base de données, et bien la réponse est très simple, la segmentation va vous permettre de classer vos adresses mails et ainsi en fonction des objectifs de vos campagnes, et du message délivré, vous allez pouvoir définir à qui vous vous adressez, afin d’avoir les meilleurs résultats pour votre campagne. Ainsi, pour vous aider dans votre segmentation, vous pouvez segmenter votre base de données de la manière suivante :
  • Sexe
  • Secteur d’activité
  • Tranche d’âge
  • Centre d’intérêt
  • Zone géographique
  Ensuite pour pousser la segmentation encore plus loin et ainsi personnaliser davantage votre message, vous pouvez segmenter votre base de données en fonction des critères comportementaux, par exemple : les contacts qui ont ouvert ou cliqué sur vos 5 dernières newsletters. Vous avez donc la possibilité de savoir quels sont vos contacts actifs et ceux qui sont inactifs. Ou en fonction des liens cliqués, par la fréquence d’achats… il existe une multitude de critères de segmentation, le plus important est de répondre aux attentes et aux besoins de vos clients en leur délivrant le message le plus pertinent possible.

Question précédente

   

Question suivante

Vous pourriez également être intéressé par :

Noël approche c’est donc maintenant qu’il faut envoyer des emailings pour vendre au mieux vos produits et services. Pour vous aider dans la création de campagnes emailing pour Noël, Mailpro vous proposes ses templates gr...
Si une segmentation inexistante dans votre base est une véritable erreur, une mauvaise segmentation est aussi un véritable fardeau. Alors comment bien segmenter me direz-vous? Et bien tout simplement en connaissant par savoir quel...
Vous n'êtes pas le seul. La plupart des spécialistes du marketing ont du mal &a faire en sorte que leurs lecteurs ouvrent leurs newsletters et s'y intéressent. Cependant, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour r...
Il y a pour l’email marketing différents taux à examiner afin de déterminer l’efficacité de votre campagne. Cependant, il existe aussi d’autres indicateurs comme pour analyser, par exemple, les visites de votre site web. Notamment...
Ce n'est un secret pour personne que les gens sont occupés. Nous avons tous beaucoup de choses qui se passent dans nos vies, et il peut être difficile de trouver le temps de s'asseoir et de lire un long e-mail. C'est pourqu...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations