X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Les tendances des annonceurs à la loupe

Au fil des posts, nous vous donnons pleins de petits conseils pour lancer, booster, redresser vos campagnes. Cependant, il est aussi peut-être intéressant de regarder ce qu’il se passe à côté. En début d’année, OpinionWay a réalisé une étude auprès de 271 annonceurs pour l’UDA (union des annonceurs). J’en profite donc ici pour vous faire un bref résumé des méthodes pratiquées et de ce qui est envisagé. Tout d’abord, le point numéro 1, est que l’e-mailing est actuellement le moyen de fidélisation, par le biais des newsletters, le plus utilisé (80% des annonceurs l’ont adopté). En effet, on essaye de s’approprier le client en le fidélisant et ainsi on saborde la concurrence. Dans le but de recruter d’autres contacts, l’e-mailing est aussi utilisé mais on prévoit une légère baisse, car, comme nous allons le voir après, d’autres canaux sont apparus et ils sont plus propices au recrutement. Pour ce dernier, les jeux-concours sont souvent mis en place, cependant leur progression stagne. En effet, pour les lancer il faut avoir une idée innovante et originale afin d’obtenir le maximum de participants. Par ailleurs, le gain doit être assez convoité pour donner envie aux gens de jouer. Les annonceurs n’ont pas encore trouvé la formule magique puisque seuls 30% d’entre eux utilisent les jeux-concours. Ils sont tout récents, mais pourtant en pleine expansion, ce sont les widgets, les web TV, les web radio, les sites de consommateurs. Ils plaisent beaucoup aux prospects et sont un tremplin pour un élargissement du champ d’action des campagnes marketing. Dans un même genre, les flux RSS sont de plus en plus utilisés pour garder en permanence le contact et savoir en temps réel les dernières nouveautés. Ce qui est en train de changer aussi c’est la manière de pratiquer le marketing. En effet, beaucoup de marketeurs envisagent de le pratiquer selon trois façons : offline, online et mobile. Ils sont 11% actuellement à le faire et 31% prévoient de le faire. En ce qui concerne l’offre mobile, le SMS est utilisé à 80% mais 67% des annonceurs pensent créer des applications, au vu du succès des smartphones, l’idée semble fructueuse. Au niveau des MMS, actuellement peu utilisés, on constate une légère évolution, vu que 27% des annonceurs pensent s’appuyer sur ce moyen là. Cependant, ils sont omniprésents sur la toile, les réseaux sociaux sont pris d’assaut par 51% des marketeurs, qui par ce filon-là, veulent créer le buzz, c'est-à-dire pratiquer le marketing viral. L’autre avantage de l’utilisation des réseaux sociaux est qu’ils permettent aussi la collecte d’autres contacts, et cela, plus facilement et moins couteusement qu’avec des envois répétés d’emails. À l’avenir, les annonceurs ont envie d’être plus à l’écoute des clients. Pour cela, 1/3 d’entre eux sont prêts à mettre en place des sondages, des forums, des chats… Ainsi, ils espèrent renforcer la relation prospect/annonceur, profiter des reproches pour faire des améliorations ainsi que soutenir les promotions, les ventes et les anciennes campagnes. Cependant, ceci ne concerne qu’une minorité des annonceurs, car cela requiert du temps et du personnel compétent pour la mise en place, donc par conséquent un investissement financier supplémentaire. Par ailleurs, l’efficacité de cette méthode n’a pas encore été approuvée. J’espère donc que ce petit récapitulatif vous aura conforté dans vos choix ou vous aura donné des idées pour vos actions futures
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro