Nos 5 conseils pour augmenter le taux de lecture de vos emailings


Les emailings c’est bien, quand ils sont lus c’est mieux. L’une des principales préoccupations des marketeurs lorsqu’ils effectuent une campagne emailing, c’est dans un premier temps que l’emailing n’atterrisse pas dans la case « spam » des boites de réception, et dans un second temps, que celui-ci soit ouvert, lu et avec un peu de chance, que le récepteur réagisse. Aujourd’hui nous allons donc vous prodiguer nos meilleurs conseils pour augmenter le taux de lecture de vos emailings.  

1- Capter l’attention

Nous recevons plusieurs dizaines de mails par jour, des mails d’ordre professionnel, des mails d’ordre personnel et des mails publicitaires. Pour ne pas que notre email se retrouve noyé parmi les autres, nous devons capter l’attention de notre lecteur, et cela commence par soigner la première ligne qui lui est adressée : l’objet du mail. Il est annonciateur de son contenu et se doit d’être intrigant afin de susciter la curiosité du lecteur et de l’amener à franchir l’étape 1 : l’ouverture du mail.  

2- Le focus

Il est important dans un emailing d’établir au préalable non pas deux ou trois mais un seul et unique objectif. Une fois celui-ci défini, il va diriger l’ensemble des caractéristiques textuelles et visuelles du mail et va nous permettre de définir un point de convergence vers lequel le regard et l’attention du lecteur seront inévitablement attirés. Généralement, il s’agit du bouton qui va rediriger le lecteur vers le site de l’émetteur.  

3- Le contenu

Si nos emailings ne sont pas lus, c’est principalement parce qu’ils sont surchargés. Il est difficile de tout dire dans un email, c’est pourquoi il est important de restreindre la quantité d’information. Il faut garder en mémoire que si le but de l’emailing est d’amener le lecteur sur notre site internet, alors celui-ci aura accès à toutes les informations une fois dessus. Il est important ici de garder l’attention du lecteur, en mettant en avant notre promesse simplement et efficacement.  

4- Le design/ l’esthétique

Evidemment, un bon emailing se doit d’être beau. Veillez à construire un environnement visuel harmonieux et épuré. L’esthétique de votre emailing et le choix d’un bon visuel est une partie très importante de la conception car il va indiquer au premier coup d’œil du lecteur votre positionnement. Avec l’éditeur automatique de Mailpro, il vous est facile de réaliser des newsletters professionnelles sans connaissances techniques. N’oubliez pas de créer des évènements visuels et rédactionnels qui vont mener le lecteur vers l’objectif de l’emailing : le bouton. Mettez-le donc en valeur tout en étant en harmonie avec l’ensemble du mail. Avec Mailpro, les boutons s’affichent directement sur les emails, contrairement aux images.  

5- La simplicité

C’est le maître mot d’un bon emailing. Pour ne pas perdre le lecteur, il est important de sélectionner les informations essentielles. L’idéal est de limiter le contenu de l’emailing à un ou deux blocs de textes, un visuel et un ou deux boutons ou liens. En cas de doute, mettez-vous à la place du destinataire, demandez-vous quelles sont vos premières impressions et questionnez-vous sur l’efficacité et la lisibilité de votre email. Enfin, souvenez-vous que le taux d’ouverture d’un email est meilleur le mardi en B to B et le vendredi lorsqu’on fait du B to C ! __________ Sources :
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro