Déontologie emailing 2014

L’emailing doit se conformer aux exigences du secteur: filtre anti-spam, personnalisation, délivrabilité difficile à garantir, etc. De fait, au fil des années, nous avons vu apparaître une véritable déontologie de l’email marketing.
Pour 2014, d’autres éléments vont être ajoutés à cette déontologie, des éléments qui suivent les tendances.
On va notamment parler de l’affichage. Vous allez me dire “en quoi l’affichage peut faire partie de la déontologie ? C’est plutôt un problème technique.” Alors oui et non. 
 
L’affichage est évidemment un problème technique mais un emailing bien affiché est un emailing qui a été pensé pour son lecteur. C’est aussi se mettre à la portée de ses prospects que de leur proposer des emailings qu’ils peuvent afficher correctement sur tous les supports qu’ils utilisent.
A une époque, les annonceurs courraient après d’énormes bases de données. Aujourd’hui, on se rend compte que des grosses bases de données peuvent être un handicap dans le sens où leur hygiène est difficile à maintenir. Entre les NPAI, les inactifs et les informations inexactes, la délivrabilité en prend un sacré coup.
Dans la déontologie de l’emailing on voit donc s’inscrire la nécessité du double opt-in, de la vérification des informations et d’une maintenance régulière.
 
Cette déontologie est un win/win pour annonceur et prospect car elle prévoit respectivement performances pour l’un et respect de la vie privée et valeur ajoutée pour l’autre.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro