Le but de l’emailing est de faire parvenir des emails jusqu’à plusieurs destinataires dont les habitudes de consultation des boîtes de réception peuvent être variées. Ce concept du cheminement du mail et de sa livraison en boîte de réception s’appelle la délivrabilité. Or la délivrabilité est impactée par la qualité de votre emailing mais aussi par les différentes règles qui s’appliquent en fonction des clients mail et des FAI. Outre vos efforts dans la création de vos campagnes, vous devrez aussi bien connaître les habitudes de consultation de vos prospects. Selon le baromètre de la délivrabilité 2017 de Return Path, il semble qu’en moyenne 1 mail sur 5 n’atteigne jamais la boîte de réception, c’est-à-dire donc que 20% d’une campagne se perdent soit dans les spams, soit sont bloqués par les fournisseurs d’accès internet. Pour optimiser votre délivrabilité, voici les bonnes pratiques :

  • Ne pas utiliser de spam words ou de ponctuation excessive dans tout le mail (corps + objet)
  • Utiliser une adresses expéditeur rattachée à un nom de domaine sain (idem pour l’adresse IP)
  • Utiliser un système de routage professionnel, comme Mailpro par exemple, qui vous propose de l’authentification de mails grâce au SPF et DKIM.
  • Mettre un lien de désabonnement bien visible : en effet le taux de plaintes des utilisateurs a un effet sur la délivrabilité, or les problématiques liées au désabonnement peuvent générer de la plainte.
  • Maintenir l’hygiène de la base de données car un trop grand nombre de hard bounces influence négativement la délivrabilité
  • Personnaliser au maximum son emailing : les emails qui ont le plus grand taux de réactivité sont considérés come désirés par les destinataires et cela impacte favorablement le taux de délivrabilité

  Un petit glossaire de l’article :

  • FAI : fournisseur d’accès à internet
  • Spam words: mot clé appartenant au jargon publicitaire (offert, gratuit, etc.)
  • SPF: Sender Policy Framework, norme de vérification d'un nom de domaine dans le cadre de l'envoi d'un email
  • DKIM: Domain Keys Identified Mail, norme d'authentification et de cryptage d'un email
  • Hard bounces: message d'échec définitif  de la remise d'un email (par exemple l'adresse email n'existe plus)

Article Précédent

   

Article Suivant

Vous pourriez également être intéressé par :

Mettre en place une campagne d’e-mail marketing ne consiste pas &a simplement envoyer des e-mails aux clients. Cela nécessite une bonne planification, en ciblant les bons clients et, surtout, en déterminant le bon budget nécessai...
Vous pouvez développer votre liste d'adresses électroniques. Vous pouvez ajouter un formulaire d'inscription &a votre site Web ou proposer un cadeau gratuit en échange de l'adresse électronique des internautes. Vous pouvez égalem...
Si vous avez déj&a testé le marketing par e-mail, vous devez avoir entendu parler de tags.Alors, que sont les tags et quel est tout ce battage médiatique qui les accompagne ? C'est exactement ce dont nous allons parler dans cet a...
Aujourd’hui, pour se remettre tranquillement du réveillon, je vous épargne un billet trop sérieux au sujet de l'e-marketing. J'ai donc décidé de partager avec vous une infographie au sujet des 10 signes qui montrent qu'un ordinate...
Les pieds de page des emails peuvent sembler insignifiants, mais ils peuvent avoir un impact considérable. En créant des pieds de page adaptés &a vos besoins et reflétant votre identité professionnelle, vous pouvez envoyer des e-...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations