X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Les virus par l’email : Ce qu’il faut savoir

S’il y a bien une hantise commune à l’ensemble des internautes de la planète, c’est celle de se retrouver un jour avec un virus informatique puissant sur son ordinateur. Le réel problème réside dans le fait que généralement, les créateurs de virus informatiques ont une longueur d’avance considérable sur les concepteurs d’antivirus. Le virus informatique fonctionne selon les mêmes règles que celui que notre corps héberge de temps à autre : il a vocation à se multiplier et de s’intégrer, plus ou moins harmonieusement, dans un programme déjà existant. C’est pourquoi les virus sont à dissocier des chevaux de Troie (qui, outre le fait qu’il n’a pas les mêmes facultés de multiplication ou de survie, permettent de prendre le contrôle à distance d’un ordinateur, et de disposer ainsi de ses mots de passe ou encore de ses données.) Il existe un troisième ennemi que l’on confond souvent avec le virus : le ver. Celui-ci a une faculté d’autoreproduction et a de plus la particularité d’être autonome, à l’opposé du virus qui de se greffer à un programme déjà existant. Les virus peuvent vous attaquer par différent moyen, et c’est la variété de ceux-ci qui complique la protection de votre ordinateur. Par exemple, un lien anodin dans un e-mail peut vous amener à télécharger immédiatement, et sans que vous n’ayez eu le temps de comprendre, un fichier corrompu. Il peut aussi s’abriter dans les pièces attachées que vous recevrez avec vos e-mails. Statistiquement, on estime qu’aujourd’hui c’est le moyen le plus utilisé pour envoyer des virus. Enfin, un virus peut se trouver dans le contenu même d’un e-mail, si tant est que celui-ci soit au format HTML. Ceux-ci sont par conséquent les plus durs à éviter ou à traiter. Vous l’aurez compris, la plus grande vigilance s’impose. Tout e-mail vous paraissant suspect doit être traité avec précaution. Cela peut aller d’un sujet bizarre à une pièce jointe à l’extension inconnue. N’oubliez pas, sans pour autant sombrer dans la psychose, qu’un de vos contacts a pu se faire infecter et vous transmettre son virus dans ses messages. Si le doute vous anime, envoyez directement les messages concernés à la corbeille. Deux solutions s’offrent à vous ensuite. Vous pouvez en premier lieu augmenter la sécurité de votre navigateur Internet et de votre logiciel de messagerie (si vous en utilisez un). La plupart d’entre eux proposent désormais leurs propres dispositifs contre les virus, et ils peuvent convenir. Si vous n’arrivez pas à régler ce point dans les paramètres de votre navigateur ou de votre logiciel, vous trouverez des tutoriels sur les sites concernés. Enfin, la solution privilégiée par une majorité des gens est l’installation d’un antivirus. A l’instar de tous les types de logiciels proposés sur le marché, il y en a des payants et des gratuits. Mais contrairement à ce que l’on observe dans certains domaines, il existe des logiciels antivirus gratuits qui sont très performants, à l’instar d’Avast par exemple. En bref, surfez couverts.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro