X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Les tendances de l’email marketing pour le début 2012

L’année ne fait que commencer, et pourtant le milieu de l’e-marketing voit déjà son destin se profiler avec de nouvelles tendances. Une étude de MailMetrics permet de voir en quelques chiffres les préférences des prospects, et donc de débusquer les nouvelles méthodes qui assureront vos performances.
 
Cependant, les tendances que l’on note aujourd’hui sont dans la parfaite continuité des tendances précédentes. Il est évident que la personnalisation des emailings et l’optimisation de leur envoi restent importantes.
 
D’après l’observation des indicateurs, on constate ce qui suit : les taux d’ouverture et de clics baissent. D’après le SNCD, ce sont surtout les campagnes B2C qui en souffrent le plus avec une dégringolade de 17% entre 2010 et 2011. Tous secteurs confondus le taux d’ouverture est estimé à 23,6%. Les taux de clics ont subis, quant à eux, une chute de 10%. Néanmoins, il y a un point positif parmi ces chiffres à la baisse. La réactivité augmente, elle culmine à 44,8% avec une hausse de 9%. On peut donc dire que les prospects qui ouvrent vos mails sont plus enclins à les cliquer. Cela signifie que les ouvreurs sont des plus en plus sensibles à vos stratégies de campagne et qu’ils arrivent à suivre votre cheminement commercial.
 
Il est sûr que les taux d’ouvertures faiblards sont les victimes directes d’un nombre d’emailings envoyés trop élevé. En 2011, le volume d’emails envoyés à dépasser de 17% celui de 2010. Par conséquent, les prospects se tournent en priorité vers les emails qu’ils ont déjà désirés, ensuite les mails qui leur semblent les plus pertinents. Ils ne veulent pas perdre du temps avec des emailings qui ne les intéresseraient pas. D’où l’intérêt de travailler aussi la formulation de vos objets. Les emailings avec contenu et objets personnalisés peuvent afficher un taux d’ouverture allant jusqu’à 50% ! En 2012, les prospects veulent être uniques, et ils veulent surtout que les annonceurs les considèrent comme tels. C’est le seul moyen d’arriver à des taux et statistiques d’emailings corrects.
 
Il ne faut pas aussi oublier l’évolution des nouvelles technologies. Beaucoup d’emails sont consultés sur les Smartphones et tablettes. Il faut donc que vos créations soient prévues pour cet usage, sinon vos prospects seront confrontés à des problèmes d’affichage assez désagréables. Ils se lasseront et n’ouvriront plus vos emailings.
 
En 2012, les annonceurs doivent penser à affiner au maximum leur stratégie de personnalisation. Par ailleurs, ils doivent aussi attacher une importance particulière aux supports utilisés par leurs prospects. Les problèmes de réception et d’affichage sont récurrents et pour les prospects ils sont vraiment rédhibitoires. Un petit effort sur ce point peut grandement booster une campagne.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro