Logiciel Emailing pour tous

Ouvrez un compte Gratuit et profitez
de 500 crédits gratuits

Le taux d'ouvertures de vos campagnes emailing

Une donnée essentielle des campagnes d’emailing

Le pourcentage d’internautes ayant décidé de lire votre message

La première étape clé d’une campagne emailing est de réussir à créer de la curiosité chez l’internaute, lorsqu’il voit le message dans sa boite aux lettres. Peu importe la qualité du contenu d’un email si personne ne l’ouvre. Le taux d’ouverture permet de connaitre le pourcentage de personnes qui ont décidé de cliquer sur l’email pour le lire, soit la proportion d’individus qui ont été réceptifs à l’accroche de l’email.

Étudier le taux d’ouverture

Les campagnes emailing se multiplient d’année en année, et, dans le flot de la concurrence, il faut savoir se démarquer : pour de nombreux utilisateurs d’internet, un courrier d’expéditeur inconnu est envoyé directement à la corbeille sans être lu. Avant de réfléchir au retour sur investissement, ou même au taux de clic d’une campagne emailing, il est nécessaire de penser à son taux d’ouverture.

Mailpro permet non seulement d’obtenir la proportion d’ouverture de votre email, mais aussi de connaitre précisément les adresses e-mails des internautes qui ont regardé le contenu du message, leur géolocalisation, ainsi que la date de chaque ouverture. Plusieurs outils graphiques offrent une étude plus approfondie de cette statistique, que ce soit en observant ses changements heure par heure et jour par jour, ou en le comparant au taux de clic. Ces fonctions peuvent être utilisées pour tester différentes approches de communication, et de voir lesquelles s'avèrent les plus efficaces.

Optimiser le taux d’ouverture de sa campagne emailing

Pour que le message soit lu, il faut que les champs « objet » et « expéditeur » aient intrigué l’internaute. Selon l’étude menée par l’Email Case Studies 2015, le facteur primordial d’ouverture du mail est, pour 55% des destinataires l’expéditeur, et pour 40% l’objet.

Pour le champ expéditeur, il va de soi que c’est la réputation de l’émetteur qui est en jeu. Quelques astuces peuvent rendre son nom plus sympathique, comme utiliser un intitulé direct, plus esthétique qu’une adresse internet comprenant une arobase, et surtout plus court. Il est aussi préférable de ne pas changer de nom pour se créer une identité durable, sur laquelle les internautes pourront se fier.

Pour le champ objet, il dépend du type de campagne emailing en place : pour une newsletter informative, on privilégiera la synthèse du contenu ; pour un objectif plus commercial, des mots plus incisifs et impératifs dans le registre du marketing (« Bénéficiez », « Gagnez », etc.). La personnalisation est aussi un facteur décisif du taux d’ouverture, telle l’intégration du nom de l’internaute, ou d’informations liées à des détails le concernant (localisation, préférences, etc.)

Découvrez aussi :
- Le taux de réactivité d’une campagne emailing, le baromètre de la performance

- Le taux de clic, une donnée essentielle des campagnes d’emailing

- Le taux de désinscription, pour mesurer l’intérêt porté à la campagne emailing

- Le taux de NPAI, témoin de la délivrabilité d’un fichier emailing

- La géolocalisation, fonctionnalité de personnalisation d’une campagne emailing

- Connaître les clients mail de ses prospects, pour personnaliser ses emailings

- Connaître les systèmes d’exploitation des prospects pour améliorer ses emailings

Application Emailing en ligne et pour tous

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits