X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Le smiley, une histoire vieille de vingt-huit ans

Il y a des découvertes mineures qui affectent une même discipline plusieurs années après leur apparition. Le smiley, ou émoticône est l’une de ces « inventions » dont l’usage est toujours aussi populaire aujourd’hui. On peut situer l’apparition de ce phénomène de longévité au début des années 1980, à l’époque où Internet était encore de l’ordre de la fiction. A cette époque, les chercheurs américains travaillaient sur des tableaux d’affichage électroniques (« bulletin boards »), les ancêtres des listes de diffusion que l’on connaît de nos jours. Or vous savez tous, internautes d’aujourd’hui, qu’il peut être agréable durant une dure journée de travail d’échanger quelques mails légers ou humoristiques avec un collègue averti. Telle était la fonction du smiley : son apparition dans un message ou dans son sujet permettait au destinataire de le dissocier des messages à contenu strictement professionnel, et de leur réserver ainsi un traitement adapté. Le 19 décembre 1982, Scott Fahlman, un chercheur en informatique de l’université américaine de Carnegie Mellon, déclare «Je propose que la suite de caractères suivante désigne les messages à prendre à la légère : :-). Lisez-le de côté.». D’autres marqueurs humoristiques seront proposés, comme % ou encore &, mais il n’y a guère que le smiley de Fahlman qui remportera un succès planétaire dont nous sommes toujours familiers. Cela dit, il serait faux d’imaginer que cet homme serait l’inventeur universel du logo. En réalité, il a simplement trouvé une transcription informatique pour un dessin bien plus vieux, dont l’apparition remonte au 10 mars 1953. Ce jour-là, en page 20 du New York Herald Tribune du jour, le lecteur découvre un curieux dessin : un visage rond avec un sourire en arc en ciel et deux points en guise d’yeux. Ce logo deviendra tellement populaire qu’il sera utilisé dans des domaines très divers par la suite, que cela soit par des compagnies d’assurances, des spécialistes du confort au travail ou encore en devenant le symbole de la culture « techno » et de son courant « acidbase », en somme les personnes consommant de l’ectasy. On retrouvera par la suite, surtout en Grande-Bretagne, ce logo sur ces infernales pilules. Aussi nombreuses qu’aient été les sources et les utilisations du smiley, aucun brevet n’a jamais été déposé et maintenu pour ce petit sourire que l’on reçoit encore régulièrement aujourd’hui. En 1971, Smiley est devenu une marque déposée. Cependant, en Europe comme aux États-Unis, nombre d’entreprises revendiquent la propriété légale du logo et de l’appellation, mais on peut souligner la domination de Smiley World LTD dans la gestion des droits sur smiley.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro