Le spam est la bête noire des marketeurs, et on le comprend. Après avoir passé des heures à rédiger le parfait email pour ses clients, se rendre compte que celui-ci arrive directement dans la case « courriers indésirables » des boites de réception est légèrement frustrant et agaçant. Aussi, voici 4 petits conseils qui vous aideront dans votre quête de délivrabilité.  

Soigner le nom de l’expéditeur ainsi que l’adresse expéditrice

Le nom de l’expéditeur des campagnes emailings est primordial car il permet d’être identifiable par le destinataire. Aussi, que ce soit le nom de l’entreprise, une personne de la société en particulier ou un nom fictif, veillez à ce qu’il soit connu et reconnu par tous. Il en va de même pour l’adresse expéditrice qui est différente du nom de l’expéditeur mais qui peut être semblable. Dans tous les cas la règle est la même, il faut être identifiable. C’est pourquoi si l’email atterrit dans les courriers indésirables, c’est peut-être dû à votre choix de nom ou d’adresse, penser donc à la modifier, votre délivrabilité n’en sera que meilleure.  

Avoir un objet de mail percutant

Vous le savez sans doute déjà, mais la règle d’or de l’objet d’un email, c’est d’en avoir un ! Laisser ce champ vide ne fera que vous desservir. Opter pour un objet de mail en relation avec votre contenu afin de rester cohérent. Néanmoins prenez garde, certains termes tels que « Gratuit », « Cliquez » etc…, sont très souvent automatiquement black listé par nos boites de réception. Il vous faudra attirer l’attention des destinataires autrement …  

Envoyer un contenu travaillé

Le contenu comme l’objet de votre email est analysé. Aussi veillez à vos tournures de phrase et à votre discours.  De plus, n’hésitez pas à imager votre email. Il est d’usage d’opter pour un 50% de textes, 50% d’images ou illustrations. Votre emailing ne doit pas être un copier-coller de vos documentations, soyez créatif et original, vous avez tout à y gagner !  

Ne pas oublier le lien de désabonnement

Il est obligatoire, du moins en France, et dois figurer sur chacune de vos opérations emailings. Aussi, vérifiez que le lien fonctionne et privilégiez une adresse URL à une adresse email ; car si un destinataire souhaite se retirer des adresses de réception, il ne souhaite pas passer une demi-heure à réaliser sa démarche.   Pour comprendre pourquoi vos emails arrivent en courrier indésirable, nous vous conseillons de tester l’un des éléments cités ci -dessus, la réponse se trouve juste sous votre nez.

Article Précédent

   

Article Suivant

Vous pourriez également être intéressé par :

Soyons francs : les newsletters constituent l'un des moyens les plus efficaces dont dispose votre entreprise pour transmettre les derni&eres nouvelles et mises &a jour &a ses clients. Elles permettent de générer des ventes et des...
Les emailings c’est bien, quand ils sont lus c’est mieux. L’une des principales préoccupations des marketeurs lorsqu’ils effectuent une campagne emailing, c’est dans un premier temps que l’emailing n’atterrisse pas dans la case &l...
Dans cet article, nous examinerons des conseils clés sur la façon de créer une newsletter communautaire réussi qui touchera efficacement votre communauté. Nous aborderons des sujets tels que les idées de contenu, le style ...
Le moment tant attendu pour les commerçants, mais aussi pour les consommateurs, Noël ! C’est la période la plus importante pour la plupart des e-commerçants, à en voir certains qui réalisent même la majorité de leur chiffre d’aff...
C'est officiel, il reste un peu de moins de 2 mois avant que le RGPD entre en jeu ! Pour ce jeudi, nous avons décidé de vous partager en toute simplicité une infographie de DidUEnjoy. Cette infographie est basé sur des conseils d'...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations