Le meilleur moyen pour savoir ce qui cloche dans une campagne emailing est d'analyser chacun de vos envois à la loupe. Pour cela, il est nécessaire de tester plusieurs paramètres concernant vos emailings afin de mettre en évidence leurs points faibles et leurs points forts. Pour tester, rien de mieux que le split-testing. Petit rappel, il s'agit en fait d'examiner le retour de versions différentes d'emailings sur des échantillons représentatifs de votre base de données. À l'issue de ces tests, les feedbacks vous confirmeront si vous êtes sur la bonne piste ou non. Un échantillon représente 10 à 15% du nombre total de vos abonnés. Il est hors de question de tester l'intégralité de la base. Laissez-vous deux ou trois jours avant d'analyser les retours, laps de temps suffisant à un abonné pour réagir face à votre email. Ces tests ne doivent pas être réalisés à la va-vite, car ils vous permettront d'obtenir de réelles informations. Pour qu'ils soient efficaces, le premier point est de ne tester qu'une variable à la fois. Même si vous envoyez cinq versions différentes, la distinction doit se faire sur un seul paramètre, par exemple l'objet de l'emailing. Les paramètres les plus testés sont généralement l'intitulé de l'objet, le nom d'expéditeur, le texte de contenu ou encore la présentation générale. Pour tester ces critères de manière ultra rigoureuse, envoyez les différents emailings au même moment, de ce fait le facteur temporel n'entrera pas en compte. Par ailleurs, vous pouvez aussi envoyer un même email à des moments différents de la journée pour mettre en évidence l'heure de consultation privilégiée. Si pour l'instant je n'ai évoqué que les emailings, cette batterie de tests peut aussi être effectuée sur une campagne multicanal. Par exemple, pour les SMS il peut être intéressant de savoir ce qui marche le mieux. Enfin, pour des emails envoyés sur des terminaux mobiles, il serait judicieux de tester différentes présentations afin de savoir laquelle aboutie au meilleur affichage. Sur les réseaux sociaux, on peut imaginer un processus similaire en créant des listes de contacts, d'amis ou de followers, puis en partageant des contenus différents suivant ces listes. Par la suite, vous verrez lesquels de ces contenus ont été le plus propagés sur le réseau en question. Enfin, en complément de ces tests, les utilisateurs du logiciel newsletter Mailpro™ auront la chance de pouvoir disposer d'analyses très précises sur l'équipement et les actions de leurs prospects.

Article Précédent

   

Article Suivant

Vous pourriez également être intéressé par :

L’une des bonnes pratiques dans le marketing par e-mail est d’avoir une newsletter o&u l’on trouve un équilibre entre le texte et les images, mais nous devons bien savoir choisir l’image et le style visuel de notre contenu pour p...
Mettre en place une campagne d’e-mail marketing ne consiste pas &a simplement envoyer des e-mails aux clients. Cela nécessite une bonne planification, en ciblant les bons clients et, surtout, en déterminant le bon budget nécessai...
Avant de vous lancer dans une campagne, hormis les préparatifs annexes, vous devez vous interroger sur la pertinence de vos campagnes. On évoque souvent la pertinence des emailings, mais avant tout peut-être faut-il juger de...
En tant que propriétaire d’une petite entreprise, il est possible que vous pensiez que le marketing par mail n’est pas efficace et qu’il s’applique uniquement &a des grandes entreprises disposant de longues listes de contacts. Il...
La fête des p&eres offre une opportunité significative aux entreprises de stimuler leurs ventes et d'engager leur public. Un outil puissant pour y parvenir est une campagne d'email marketing efficace. Dans cet article, nous...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations