Que ce soit en B2B ou en B2C, les petites, moyennes et grandes entreprises ont des objectifs similaires et partagent aussi les mêmes projets en ce qui concerne le marketing par email. Pour cette année 2011, au fil des mois ces objectifs se précisent et se concrétisent. Voici en quelques lignes ce dont il est question.
Tout d’abord, il s’agit de reconsidérer le concept même de l’emailing. Non pas dans les techniques ou dans l’utilisation, mais plutôt dans le contenu. En effet, avec une invasion littérale du spam, les internautes sont plutôt réticents à la publicité par mails. Afin d’éviter des taux d’ouverture peu élevés, ou de risquer d’être perçus comme spammeurs, les annonceurs décident de mettre en place des campagnes informatives. Les emailings promotionnels ou de prospection restent bien sûr d’actualité, mais leur crédibilité sera renforcée grâce à une information diffusée régulièrement. La fréquence d’envoi est aussi une des préoccupations majeures. Cette année 2011 semble révéler qu’il vaut mieux envoyer moins, pour « soulager » le prospect. Toujours pour les mêmes raisons, l’objectif principal reste quand même de respecter l’éthique de l’emailing, notamment en ce qui concerne le respect du prospect. En ce qui concerne les envois, il est évident que la segmentation des bases de données et le ciblage sont annoncés comme les techniques phares permettant le meilleur retour. Tous les chiffres que nous avons publiés sur le blog le montrent, la personnalisation, appelée aussi envoi one-to-one, reste l’aboutissement de toute bonne campagne emailing. Afin d’automatiser les envois, les emails basés sur le trigger marketing vont aussi être reconsidérés. Il est évident qu’ils peuvent être bénéfiques à une campagne, la stratégie de leur mise en place sera très certainement une préoccupation clé. Au niveau du recrutement de nouveaux prospects, les réseaux sociaux se démocratisent comme moyen de contact. Il y a aussi une forte volonté d’assainir les bases de données au maximum, et de veiller à leur entretien. En effet, un tel acte rend la gestion de la mailing list beaucoup plus simple lors de la campagne, et donc des envois aussi. Au sujet de l’analyse des taux, il est très souvent reproché aux annonceurs de ne pas en tenir compte pendant le déroulement de la campagne. Il semblerait que ceci va changer puisque l’on note un désir de faire des études poussées concernant les retours des campagnes. 2011 sera donc très certainement une année de renouveau, mais aussi d’amélioration en ce qui concerne l’emailing. Il va donc être très intéressant d’ouvrir l’œil sur les pratiques des annonceurs dans les mois qui suivent.

Question précédente

   

Question suivante

Vous pourriez également être intéressé par :

L’une des bonnes pratiques dans le marketing par e-mail est d’avoir une newsletter o&u l’on trouve un équilibre entre le texte et les images, mais nous devons bien savoir choisir l’image et le style visuel de notre contenu pour p...
Dans une optique de développement et d’expansion, vous pouvez créer une zone "share", ou « partager » dans votre newsletter, afin de profiter du bien connu bouche &a oreille des réseaux sociaux. Vos abonnés pourront ai...
La personnalisation est devenue l'une des clés de réussite de toute stratégie de marketing par e-mail. En essayant de connaître parfaitement votre client et &a quelle étape du processus de vente vous trouvez chaque utilisat...
L’emailing est un outil très pratique, notamment en ce qui concerne le feedback. Étant un moyen informatique et moderne, l’emailing peut être soumis à de nombreux traceurs afin de qualifier les performances d’une campagne emailing...
Fréquemment, &a la fin des emails, surtout des emailings, on trouve un petit laïus juridique qu’on ne lit qu’en diagonale. Cependant, ces quelques lignes sont l&a pour une bonne raison. Arobase.org nous permet de décrypter ce...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations