Il est à présent coutume au sein du blog de vous faire parvenir quelques chiffres qui viennent illustrer les évolutions au sein de vos secteurs d’activité. Aujourd’hui nous vous proposons donc un petit récapitulatif de l’enquête trimestrielle de la FEVAD (Fédérationdu E-commerce et de la Vente à Distance) sur les ventes en ligne.
 
Il semblerait que la conjecture économique difficile ne freine pas le développement du e-commerce puisque les internautes ont dépensé quelques 33 milliards d’euros entre janvier et septembre de l’année 2012. Par ailleurs, les ventes ont affiché une large progression de 21% au troisième trimestre. Avec l’approche des fêtes de fin d’année, les e-commerçants espèrent voir encore ce chiffre augmenter. La FEVAD prévoit des dépenses à hauteur de 9 milliards d’euros à l’occasion des fêtes ! (l’année dernière elles avaient atteint 7,6 milliards)
Pour cette année, les recherches de la FEVAD laissent donc à penser que le chiffre des ventes du e-commerce va atteindre 45 milliards d’euros. Ces chiffres, en perpétuelle augmentation, seraient aussi dus au fait que de plus en plus de personnes à travers le monde rejoignent la sphère des cyberconsommateurs.
La vente par internet s’est largement démocratisée, grâce entre autres aux mesures prises par les associations de consommateurs pour protéger leurs intérêts. La peur de la fraude ou de l’usurpation d’identité diminue, même si ce sont des pratiques courantes qui font encore de nombreuses victimes.
Les acheteurs sont donc plus nombreux, mais les e-commerçant le sont aussi. D’ici la fin de l’année, on devrait compter pas moins de 120 000 sites marchands, de quoi laisser l’embarra du choix aux internautes. On a donc une offre proportionnelle à la demande.
Les secteurs qui remportent le plus de succès sont la mode, le high-tech, l’électroménager et l’e-tourisme. Malgré un léger recul, les ventes B2B restent supérieures à celles de 2012.
N’oublions pas les mobinautes, qui sont de parfaits acheteurs via leurs terminaux. La FEVAD enregistre un bon de 150% pour les ventes du m-commerce.
Annonceurs, annonceuses, soignez vos emailings et vos stratégies multicanal, les prospects ont envie d’acheter !

Article Précédent

   

Article Suivant

Vous pourriez également être intéressé par :

Depuis peu, un nouveau terme a fait son entrée dans nos dictionnaires marketing : le Big Data. Le Big Data a été conçu pour répondre à un nouveau besoin : l’explosion quantitative de données numériques. Nous le savons tous, adress...
Comme vous le savez, il existe différentes lignes de marketing, qui sont aussi applicables aux emailings. Nous avons alors le marketing transactionnel, le marketing relationnel ou de fidélisation ou encore le marketing promotionn...
Pour ce mois-ci, je vous propose un webinar en guise de billet multimédia. En me promenant sur Poule Design, j’ai trouvé cette vidéo au sujet du e-commerce.En moins d’un quart d’heure la vidéo vous propose de faire le point sur le...
L’emailing est un vecteur de performances lorsqu’il s’agit d’établir une relation client durable et rentable. Les chiffres qui suivent vous le prouvent! L’observatoire du marketing de l’UDA (union des annonceurs) a récemment publi...
Pour finir la semaine tranquillement, je vous propose aujourd’hui quelques chiffres au sujet des medias sociaux sur ce mois de Janvier 2015. Le marketing est multicanal est l'in des gros canaux marketing reste quand même les rése...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations