Quand on parle de processus de conversion, il s’agit d’examiner une par une les étapes qui mènent un prospect d’un emailing à un achat quelconque. Chacune de ces étapes est régie par les critères stratégiques pour lesquels vous avez opté pendant la campagne, mais aussi par les précautions que vous aurez prises.
 
Pour pouvoir convertir des prospects, il faut pouvoir les atteindre. Il faut donc vous assurer de la délivrabilité de vos emailings, et donc vérifier la validité de vos adresses emails. Vous devez aussi utiliser un logiciel emailing qui vous garantisse un routage sans faille et efficace.
Vous devez ensuite convaincre les prospects. Pour cela, soyez pertinent, coûte que coûte. Utilisez la segmentation de votre base de données et la personnalisation au sein de vos emailings et newsletters. Le but est de cibler les centres d’intérêt des prospects, vous êtes ainsi sûr de plaire. Vous avez alors de plus grandes chances d’arriver en une transformation.
Le prospect ne deviendra pas un client instantanément, il va falloir prouver votre bonne foi, qui s’appuiera sur la relation que vous aurez construite. Tout cela passe par votre capacité à jouer la transparence et à entretenir une relation de confiance. Il s’agit surtout de mettre l’accent dans le processus de fidélisation, s’essayer à l’emailing évènementiel, proposer une opportunité de parrainage. En effet, si le prospect souhaite parrainer une personne de son entourage, cela signifie qu’il vous considère comme une entreprise assez sérieuse, ou que le cadeau de parrainage en vaut le coup !
L’objectif est d’ensuite de mettre l’accent sur les call-to-action afin de les rendre les plus performants possibles. Innovez sur la forme, sur le message diffusé, sur le support (emailing, réseaux sociaux, …). Enfin, le point final est de tester tous les éléments de votre emailing : vous améliorez l’objet, vous boostez le taux d’ouverture, idem pour le contenu et le taux de clic. Soignez vos landing pages et vous améliorerez aussi votre taux de conversion.
Dans une campagne emailing, chaque élément a une incidence sur l’effet de l’emailing. Ne soyez pas négligeant et autorisez-vous à vous attarder sur de petits détails.

Question précédente

   

Question suivante

Vous pourriez également être intéressé par :

Le taux de conversion d’un emailing est le rapport des emailings qui ont généré un achat sur le nombre total d’emailings envoyés. Il permet d’analyser vos performances de ventes par rapport aux informations commerciales que vous p...
Ve Intercative a analysé les résultats de 700 site e-commerce sur le dernier trimestre de 2015 et a dressé l'infographie ci-dessous. Plus qu'une infographie, ce document nous permet de comprendre les actions des internautes en fo...
Les clients qui abandonnent leurs paniers sans les valider ne participent pas à l'augmentation de votre taux de transformation. Alors que faire pour les inciter à finaliser cet achat que vous attendez tant? Voici quelques exemples...
Pour améliorer le taux de conversion, on pense souvent aux call-to-action, au prix, à l’ergonomie, aux graphismes, etc. Cependant, la vitesse d’affichage de tous ces éléments a aussi un impact, et on y pense moins. La délivrabili...
Google va proposer sur sa version mobile un bouton «acheter» qui permettra de faire un achat rapide lors d’une recherche. Une nouvelle fonctionnalité qui risque de ravir les marketeurs… Depuis quelque jour, le g...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations