Vous devez savoir que lorsque vous envoyez un mail, la version reçue ne sera pas vraiment fidèle à la version envoyée. C'est-à-dire que beaucoup des clients mails ou des webmails interfèrent dans l’ouverture des messages, ce qui entraine un affichage mauvais ou partiel voire déplorable. En effet, les webmails en général ne sont pas doués pour l’affichage, on a constaté que, par exemple, la mouture 2007 d’Outlook faisait cela très mal alors que les versions précédentes apportaient un bon affichage tout comme Thunderbird.
En ce qui concerne l’affichage, le souci premier est la désactivation des images. En fait, pour quasiment tous les clients mails, la désactivation des images est un paramètre par défaut. Par conséquent, l’utilisateur reçoit quelque chose d’inesthétique et à tendance à le supprimer sans l’avoir lu. Si l’utilisateur vous a reconnu, il activera peut-être les images afin de vous lire, d’où l’intérêt de s’identifier clairement. Cependant, vous pouvez  apporter une alternative textuelle aux images. De même, ajoutez un lien vers votre site, où vous aurez déposé une belle version HTML de votre mail. Par ailleurs, incitez le lecteur à vous ajouter dans son carnet d’adresses de manière à ce qu’il n’y ait plus de problème d’affichage. Gardez à l’esprit que les images sont à éviter dans les mails très importants à cause des problèmes d’affichage, qui pourraient conduire l’utilisateur à supprimer votre mail en le pensant sans importance.
Vous pouvez aussi utiliser un format texte et un format HTML simultanément. C’est le format MULTIPART. Selon le logiciel mail qui gèrera la réception de votre courrier, le mail sera soit ouvert en format HTML ou en format texte. Par ailleurs, lors de l’inscription de l’utilisateur à votre newsletter, vous pouvez le questionner sur ses préférences concernant le format des mails qu’il recevra. Selon son souhait, vous ferez des mails en format texte ou en format HTML. Mailpro est notamment un logiciel qui laisse le choix au créateur puisqu’il prend en compte les deux formats.
Ayez bien conscience que le succès se trouve dans l’aboutissement, ne craignez pas de faire des newsletters à « l’ancienne » surtout si elles s’avèrent plus consultées qu’une version moderne. La modernité n’a de sens que si elle est maîtrisée.

Article Précédent

   

Article Suivant

Vous pourriez également être intéressé par :

Certains vont se demander, mais qu’est-ce que le «mailto»? Pas de panique, rien de compliqué. Le mailto est un lien qui permet de faire appel au logiciel de messagerie du destinataire depuis un mail, une page web ou un...
Combien de fois avons-nous entendu la phrase "La premi&ere impression est la bonne". Cette phrase devient tr&es importante dans le domaine de Marketing par E-mail. Eh bien, cela s’applique tr&es bien en ce qui concerne l’Objet de...
Vous avez peut-être encore envie de continuer à surprendre vos prospects. Une nouvelle manière de présenter vos emails vous tenterez peut être. En effet, les conventions veulent que la lecture d’un mail se fasse verticalement, en ...
La fracture numérique dont tout le mondeparlait il y a quelques années se referme petit &a petit. Les jeunes retraitésde ces derni&eres années quittent leur entreprise avec uncertain savoirdes nouvelles technologies, en particulie...
Au fil du temps, vos campagnes email peuvent déclencher l’activation des filtres anti-spam sur les serveurs de messagerie de vos destinataires. Cet effet cumulatif de vos campagnes a un impact sur votre réputation d'envoi. Votre ...

Plateforme Emailing pour Tous & Email Automation

Ouvrez un compte Mailpro et profitez de 500 crédits gratuits
Essayer Gratuitement

Ce site utilise des Cookies, en poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, mais également de comprendre et enregistrer vos préférences. Comprendre comment nous utilisons les cookies et pourquoi : Plus d'informations