Utilisation des historiques des campagnes d’email

Utilisation des historiques des campagnes d’email : Le tracking lié aux campagnes d’email marketing peut être d’une grande aide lorsque vous  souhaitez segmenter votre base de données afin d’améliorer les résultats obtenus ou de  les obtenir sur le long terme. Vous pouvez les utiliser à différents niveaux, plus ou moins difficiles : La repasse Nous l’avons évoqué dans un autre post, je vous ai promis de plus vous en parler, chose promise, chose due. Voici, tout ce que vous rêviez de savoir sur l’art de la repasse. C’est une utilisation des plus simple des capacités de tracking des campagnes emails. Comme son nom l’indique, il s’agit de renvoyer une offre par email aux individus ayant cliqué sur une offre initiale et n’ayant pas donné lieu à la transformation recherchée ou plus simplement, la relance peut se faire sur l’ensemble des individus n’ayant pas répondu à l’offre. Par la relance, vous faites pression (relativement bien sûr) sur votre internaute. Certains acteurs sont contre, mais statistiquement elle donne généralement de bons résultats lorsqu’elle est bien gérée. Ainsi pour éviter toute lassitude de votre lectorat d’internaute, ne faites pas de relance sur l’ensemble de vos campagnes. Une offre mensuelle ne doit pas être une redite hebdomadaire. Vous risquez de lasser votre internaute et d’atterrir tout droit dans le catalogue sombre des spams. Ainsi, préférez les relances sur vos offres ponctuelles.  Le taux de transformation sera bien meilleur et vous risquez moins votre statut durement gagné de mail désirable. Le message de repasse est généralement plus efficace lorsqu’il est légèrement différent du message initial et lorsqu’il comprend un élément incitateur supplémentaire du type " frais de port offert" ou une prime Cependant, faites attention ! Vous pouvez programmer cette relance tout à fait librement s’il s’agit de votre propre fichier de données et automatiquement si vous utilisez une solution emailing comme Mailpro. Ce n’est pas le cas s’il s’agit d’un fichier loué. Dans ce cas de figure, pensez à prévenir et à négocier cette relance avec votre loueur. Réactivation et suppression des contacts : Il y a certains de vos abonnés qui dorment depuis une période plus ou moins longue! Réveillez ces abonnés inactifs (en terme de clics ou d’ouverture). Pour ces internautes, envoyez des messages spécifiques, peut être même une offre très avantageuse pour eux afin de titiller leur intérêt pour votre marque. Si cela ne fonctionne pas, c’est que vous êtes déjà dans les spams officieux, sans regarder votre offre, vous êtes supprimé ou marquer « comme lu ». Ce comportement de vos internautes peut fausser vos statistiques. Dès lors, après avoir vérifié que cette partie de votre fichier était vraiment inutilisable, n’hésitez pas à faire le ménage. Supprimez ces adresses mails de la base pour mettre à jour des fichiers comprenant probablement un grand nombre d’abonnés "fantômes". Segmentation sur un historique de clics Un simple exemple sera probant : une agence de voyages peut décider par exemple d’envoyer un email spécial Maroc à tous les individus ayant cliqué au moins une fois depuis 1 un an sur une offre concernant  ce pays. Il y a une petite mise en place à faire, cette utilisation du tracking nécessite une catégorisation préalable des liens proposés dans les emails pour faciliter ultérieurement le travail de sélection des cibles. N’hésitez pas à combiner toutes les techniques.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro