X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Que faire des inactifs ?

Les contacts inactifs sont un poison pour votre base de données et généralement ils s’y trouvent en masse. Or, pour préserver les performances de votre campagne, il est important que vous optimisiez le tri de vos contacts inactifs. Vous devez commencer par isoler les inactifs des actifs ou réactifs. Sinon, sur le long terme vous assisterez à la chute de votre ROI. Pour les isoler, il faut d’abord les identifier, vous pouvez le faire grâce au taux d’ouverture et au taux de clic. S’ils sont nuls, vous êtes quasiment sûr d’avoir affaire à un inactif. Dans ce cas-là, vous devez passer à l’action. Afin de mettre en place une stratégie de remarketing, vous devez classer les inactifs et pour cela évaluer le laps de temps depuis leur dernière activité. Voici les différents types de non-activité et de ce que vous pouvez faire pour les recontacter : •    Les inactifs permanents : ici cela correspond à une personne qui n’a jamais interagi avec vous, pas d’ouverture de mail. Il est possible que cette personne se soit abonnée par erreur sans se désabonner. Envoyez-lui un mail avec un objet accrocheur pour l’inciter à sa première ouverture. Si l’encéphalogramme reste plat, supprimez ce contact, il vous évitera des dépenses inutiles, car il est fort probable que vous n’en tirerez rien. •    Les réactifs qui ne transforment pas : c'est-à-dire ceux qui n’ont jamais acheté. La technique ici est simple, essayez de les séduire avec une offre promotionnelle (frais de port offerts) ou un bon d’achat. •    Les réactifs qui n’achètent plus : ceux-ci ont déjà effectué des achats, mais n’ont pas récidivé. Essayez de prendre des « nouvelles » du contact, essayez de savoir pourquoi il n’achète plus et flatte-le du style « vous êtes un de nos meilleurs clients, vos visites nous manquent ». •    Ceux qui ont cessé de réagir : ils ouvraient ou cliquaient, mais ne le font plus, essayez de les inciter à mettre à jour leur profil utilisateur, de manière à savoir si leurs centres d’intérêt se sont déplacés ou s’il y a eu un changement particulier dans leurs vies qui change leur situation d’abonné. •    Ceux qui sont embusqués : c'est-à-dire qu’ils voient vos mails, mais n’activent pas forcément les images, du coup, ils faussent les taux. Envoyez-leur un mail en texte brut pour voir si ce sont de faux inactifs ou pas. Le fait de catégoriser vos inactifs va vous permettre de maintenir l’hygiène de vos fichiers, tout en établissant en même temps une stratégie de remarketing suivant la catégorie du contact. Pour vous c’est donc tout bénéfice, vous réduisez vos coûts et augmentez vos performances.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro