X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Pull the trigger !

Dans le but de s’inscrire parfaitement dans le cycle de vie du client, on a vu apparaître l’automatisation des envois d’emailing. Cependant, cette technique  va aujourd’hui encore plus loin, étant donné qu’à présent les annonceurs envoient des emailings en fonction des actions des prospects. Ce concept a un nom, c’est le trigger marketing. Cette technique réellement inscrite dans la pertinence vous permet aussi de mettre en avant l’intérêt que vous portez à vous prospects, et donc de vous inscrire dans leur quotidien. Cependant, comme pour toute méthode, la performance de vos actions dépendra de votre stratégie.
 
Chaque action éventuellement effectuée par un prospect correspond à un scénario possible de trigger marketing. Pour ne pas être pris de court, vous devez prévoir ces scénarios à l’avance et avoir sous la main les créations correspondantes. Par exemple, il vous faudra en stock des emailings de bienvenue, des emailings de relance, des newsletters de présentation d’un programme, des emailings de rappel pour les évènements, etc.
 
Chacun de ces messages est bien sûr personnalisé, là est aussi tout l’intérêt du trigger : personnalisation du contenu et personnalisation de l’envoi. Ceci peut passer par la mise en place de contenus dynamiques qui, selon les personnes, proposeront différentes possibilités.
 
L’avantage du trigger marketing est bien sûr d’alléger la gestion de vos campagnes, une fois automatisé l’envoi se fait tout seul. Comme les emailings « normaux », le contenu et la présentation doivent être actualisés régulièrement. Votre tâche récurrente consiste alors à mettre à jour vos créations. Les moments d’envois ne seront modifiés que si votre prospect change de cycle de vie.
 
Pour que l’opération soit réussie, il faut donc que vous portiez un intérêt particulier à l’évolution des habitudes de vos contacts. Le but est de synchroniser vos envois sur des moments opportuns de la journée du prospect. Quand ce sont des emailings envoyés à la suite d’une action, il faut veiller au délai séparant plusieurs envois. Par exemple, un internaute achète un produit sur votre site, vous envoyez alors un récapitulatif de commande. Par la suite, plusieurs emailings peuvent être envoyés : suggestions d’achat d’accessoires, demande d’avis client, promotion sur le prochain achat… Les délais séparant chacun d’entre eux doivent être suffisants pour ne pas étouffer le prospect, mais assez brefs afin que ce dernier ne vous oublie pas.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro