X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Publicité en ligne : que disent les chiffres ?


La publicité est un marché très fluctuent, qui connaît des hauts et des bas. Capgemini Consulting et le SRI (Syndicat des Régies Internes) ont publié une étude au sujet de la publicité en ligne. Les premiers chiffres montrent un déclin au niveau de la croissance du marché. De 7% en 2011, elle est passée à 5% en 2012. Focus sur ce phénomène.

 
La publicité en ligne comprends six grands domaines : le search, le display (publicité avec achat d’espace), l’affiliation (publicité via un réseau de partenaires), l'emailing, les comparateurs de produits/prix, la publicité mobile.
 
Afin d’arriver à des ROI élevés, les annonceurs combinent désormais ces différents domaines dans leur stratégie d’e-publicité. Le problème est que, comme dans toute bonne recette, il faut savoir mélanger les ingrédients dans les bonnes proportions et au bon moment. Chacun de ses domaines a son avantage, et donc des objectifs très précis le concernant.
 
 width=
 
 
Le mobile est clairement LA plateforme qui a la meilleure évolution de marché, et elle reste donc la plateforme vers qui se tourne pas mal de regards pour l’année à venir.
 
L’emailing dans tout ça reste au même niveau. Ceci s’explique peut-être par le fait que le boom de l’emailing n’a pas eu lieu en 2012 mais plutôt en 2008-2009. Bien qu’il ait atteint son apogée, l’emailing n’a cependant pas décliné et c’est clairement son point fort. De plus, il est l’élément qui vous permet d’acquérir et de fidéliser de l’audience, il n’est pas une simple publicité mais une réelle communication. Les annonceurs auraient grandement tort de l’abandonner sous prétexte qu’il est parfaitement constant en termes d’évolution de marché.
 
La publicité digitale a aussi de nouveaux acteurs, les mêmes que l’on a vu surgir dans les autres domaines : les réseaux sociaux, avec notamment l’omniprésence de Facebook et Twitter. Les plateformes de mise en commun de contenus multimédia sont elles aussi de bons véhicules publicitaires. Les vidéos sont aussi très demandées, mais elles n’ont pas encore réussi à séduire complètement le marché puisque peu de possibilités sont encore exploitées. Peut-être un objectif pour 2013 ?
 
Malgré une légère baisse entre 2011 et 2012, le marché de la publicité online est estimé à quelques 2,83 milliards d’euros en 2013. Etant donné le contexte économique mondial, on peut supposer que tous les leviers ne sont pas encore activés, principe de précaution, et que le marché repartir à la hausse quand ils le seront.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro