X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Pollution et emailing

A l'heure actuelle, les préoccupations écologiques sont au cœur des stratégies politiques. Même si le  temps est à la prise de conscience de la menace environnementale, beaucoup d'étapes restent encore à franchir pour mettre ces idées en application. Dans cette course contre le réchauffement climatique, chacun peut fournir un effort, les annonceurs eux aussi.

 width=

Faire de l'emailing n'est pas écologique. A l'instar de beaucoup de choses, l'emailing est une source de rejet de CO2, comme le confirme l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) dans une enquête publiée par Gizmodo. Dans une entreprise domiciliée en France regroupant 100 personnes, le nombre de mails reçus et envoyés est respectivement de 58 et 33 par jour. La taille moyenne d'un de ces emails est de 1Mo.  Ces mêmes messages électroniques seront affichés environ 5 minutes sur l'écran pour être lus, puis seront stockés à peu près 1 an. Si l'on ramène ces chiffres sur une année travaillée, soit 220 jours, on obtient une émission de CO2 équivalente à 13,6 tonnes ! Grâce au cabinet Bio Intelligence Service, on sait qu'un mail c'est environ 19 grammes de CO2. Pas beaucoup donc, mais ce chiffre multiplié par le nombre de mails transitant sur le réseau devient énorme, et on comprend mieux pourquoi le mail pollue. De plus, les caractéristiques du message peuvent faire augmenter ce chiffre : plus il y a de pièces jointes, de destinataires, plus l'émission est importante. Dans le routage d'un email, les pièces jointes sont sauvegardées sur des serveurs ainsi que des copies d'emails, les appareils nécessaires à cela ont besoin d'énergie électrique pour fonctionner. Par ailleurs, vous multiplierez par quatre les émissions de CO2 rien qu'en rajoutant 10 autres destinataires à un même mail. Imaginez donc l'impact des chaînes, des spams qui sont sans cesse envoyés à tort et à travers ! L'ADEME indique qu'une réduction de 10% de nos envois participerait à économiser une tonne de CO2 par an. Plusieurs associations écologiques ont proposé des gestes simples pour réduire les rejets de CO2 : compresser les pièces jointes, ne pas imprimer un mail sauf si son temps d'affichage est supérieur à 15 minutes (dans ce cas l'impression se fait deux pages par feuille, recto-verso et en noir et blanc, n'envoyer un email qu'aux expéditeurs concernés, …). Pour les annonceurs comment faire pour travailler vert ? Adhérer à GreenEmailing, association fondée par AgenceWeb SA éditeur du logiciel newsletter Mailpro™. Le but est simple, en adhérant vous vous engagez à compenser l'empreinte carbone émise par les emails que vous envoyez. Un bon moyen de faire un geste pour la planète !

Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro