X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Petit point sur la place de l’emailing dans l’emarketing


 

L’emailing fait couler beaucoup d’encre, notamment chez les plus sceptiques. En effet, on nous annonce un peu tous les quatre matins que l’emailing est mort ou que d’autres canaux prennent le dessus. Voici en quelques lignes la preuve que non. 
 
Le mail a 40 ans, mais cela ne fait pas de lui un grabataire. Tout le monde a une adresse email, voire plusieurs, et active en plus. C’est le premier moyen de communication du web, utilisé autant pour des échanges personnels ou professionnels. D’après The Radicati Group, on dénombre 3 milliards de comptes emails actifs à travers le monde.
 
Le mail est devenu, au fil des années, capable d’offrir autant d’avantages que les services postaux, l’instantanéité en plus. Le fait de pouvoir envoyer des pièces jointes, d’avoir un contenu interactif et ultra personnalisable fait de lui un atout indéniable pour la prospection.
 
Bien sûr, les réseaux sociaux ont pris une part de marché de l’email, mais ils ne peuvent pas le remplacer, c’est impossible. C’est pour cela qu’il est extrêmement stratégique de coupler les supports, afin de récupérer un maximum du marché.
 
L’email est facile d’utilisation, et accessible à tous, puisque beaucoup de webmails sont gratuits. L’email est international et n’appartient pas à une entreprise ou une marque, il est un canal à part entière, indépendant du reste. Sa popularité fait qu’il est lisible pratiquement sur tous les supports, nomades comme fixes.
 
Là où les réseaux sociaux s’inclinent face à l’email est la question de la protection de la vie privée. En effet, les réseaux sociaux sont très intrusifs et diverses polémiques contribuent à ce que les utilisateurs dotent des techniques de protection de la vie privée. Le mail a cet avantage de ne pas impliquer la vie privée des internautes dans son utilisation.
 
Bien sûr, en termes de sécurité, le mail n’est pas blanc comme neige. Le phishing et le spam sont le nuage noir de l’email. Cependant, la loi et diverses associations se battent activement contre le phénomène. La CNILnotamment, veille à ce que les données personnelles des utilisateurs soient en sécurité.
 
L’emailing reste donc un bon canal, et surtout l’un des meilleurs, voire le meilleur. Les annonceurs doivent donc en faire la colonne vertébrale de toute campagne, en articulant tout autour les autres support, comme un plus.

 

 border=
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro