X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Objet emailing : caractères spéciaux et symboles

La rédaction des objets emailing pose parfois problème alors qu’il s’agit seulement de quelques mots. Cependant, les annonceurs cherchent avant tout à se différencier en boîte de réception et donc utilisent de plus en plus les symboles. Attention, il ne faut pas confondre symboles et caractères spéciaux. Les caractères spéciaux sont à bannir puisque les filtres anti spam sont très à cheval là-dessus. Pour attirer les curieux, les symboles semblent donc être une bonne option. Return Path confirme ceci dans une étude en disant que les symboles peuvent profiter au taux d’ouverture s’ils sont utilisés ponctuellement, sur des évènements particuliers. Il n’y a rien d’original dans une pratique qui est constamment utilisée. Le deuxième bémol concerne la manière dont seront retranscris les symboles par les clients de messagerie. Le problème est identique à l’affichage des images. Pour utiliser correctement les symboles, il faut donc faire beaucoup de tests et voir comment ils s’affichent et les utiliser lorsque l’occasion s’y prête et qu’ils sont cohérents avec le message. Enfin, dernier rappel, un objet c’est 50 caractères maximum !
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro