Mesure de la pertinence qualitative

Si votre newsletter n’est pas à but commercial, comment vérifier sa pertinence ? Les données quantitatives sont aisément mesurables. Mais comment mesurer l’impact sur les éventuels changements d’attitude induits ou encore la perception de votre marque. Ces mesures sont similaires aux éléments d’efficacité recherchées pour des campagnes de publicité classiques. Les études spécifiquement attachées à vérifier ces effets dans le cadre d’une campagne e-mail commencent à faire école. Vous pouvez mesurer : •    des impacts publicitaires d’une campagne ponctuelle : Ils s’inspirent des techniques classiques, c'est-à-dire : - les internautes gardent-ils en mémoire le message publicitaire, reconnaissent-ils l’annonceur directement par son image ?  Cela s’appelle le souvenir publicitaire. - vérification de la notoriété du produit - suivi des variations des particularités de l’image - Les intentions d’achat, de visites déclarées par les individus. - Les actions réalisées (à mettre en parallèle avec le nombre de pages vues…) - Les intentions de recommandation ou prescription de la marque Ces mesures sont prises sur les internautes ayant reçu l’e-mail publicitaire. Pour connaitre l’impact, il faut faire une enquête, genre enquête de satisfaction. Exemple type : Prenez un échantillon de 1000 personnes qui sont déjà inscrites à la newsletter, et un échantillon, de même quantité, de personne qui ne le sont pas. Le questionnaire d’enquête est administré en ligne, les membres de l’échantillon étant invités à compléter un questionnaire accessible en ligne. Les données de l’analyse : •    Les effets d’images et de "top of mind" Si votre newsletter a une fréquence régulière, si l’internaute la lit souvent…Il est normal que son attitude change face à votre marque. Un processus de mémorisation se met en place. D’où l’importance de la qualité du contenu de votre newsletter. Si votre campagne n’est pas à but lucratif direct, faire effectuer un achat sur le site, mais avant tout de faire connaitre la marque, il faut soigner la pertinence. Ainsi, si vous êtes  une entreprise pharmaceutique, une lettre d’information jugée par l’internaute utile, bien construite favorisera votre notoriété. L’internaute peut vous placer ensuite dans le cercle des experts dans le domaine. •    La mesure de la qualité de la newsletter Cela consiste non pas à évaluer les retombées de votre newsletter, mais bien sa propre qualité. Comment les internautes perçoivent votre newsletter ? Ces données servent à identifier des axes d’amélioration en termes de présentation,  de diffusion et de contenus éditoriaux. Mais je ne développerai pas ce point puisqu’il l’est dans un autre post.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro