X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Maîtriser l’utilisation des feuilles de style CSS

L’idée même des feuilles de styles a fait son apparition en 1996 avec une publication du World Wide Web Consortium (W3C) où ils établissaient une nouvelle recommandation nommée « Cascading Stylesheets » (feuilles de styles en cascade), ce qui explique l’abréviation CSS. Le World Wide Web Consortium est un organisme de standardisation à but non lucratif fondé en 1994. Son rôle est de faire la promotion active des compatibilités des technologies touchant au World Wide Web. Si le W3C n’émet pas de normes à proprement parler, son action consiste principale à diffuser des recommandations pour permettre l’apparition de standards industriels. Quelle est l’utilité des feuilles de styles CSS ? Les feuilles de style ont pour vocation de regrouper dans un même document certains réglages de mise en forme associés à des groupes d’éléments. Plus clairement, il s’agit de pallier aux insuffisances du format HTML pour ce qui est de la mise en page et de la présentation. Cela concerne par exemple la couleur du fond de la page ou la police d’écriture. En pratique, l’utilisation d’une seule feuille de style CSS pour la mise en page simplifie énormément les hypothétiques modifications que vous souhaiteriez effectuer dessus par la suite. En effet, il suffira de modifier la définition de la feuille de style en un seul endroit pour que la modification s’applique à tout le site. De plus, le fait que les styles soient définis à part permet une lisibilité accrue du HTML. Le chargement de la page s’en ressentira aussi, et sera pour les raisons évoquées précédemment, plus rapide. L’actualité des feuilles de styles : Depuis le 12 mai 1998, la norme CSS 2.0 est devenue le standard utilisé par la grande majorité des internautes à travers le monde. Cette évolution a emmené dans son sillage de nouvelles fonctionnalités qui faisaient cruellement défaut à la version précédente : -    La manipulation de curseurs. -    L’ajout de fonctionnalités auditives pour les aveugles et les personnes ayant une déficience visuelle. -    La prise en compte de la multiplicité des supports (écran, braille, synthétiseur vocal…) -    La gestion des débordements et de la visibilité des éléments. A ce jour, la version 3.0 est toujours à l’étude dans les bureaux du W3C. Il convient cependant de souligner que malgré les recommandations du World Wide Web Consortium, et de la valeur qu’on y accorde, les feuilles de styles ne sont pas reconnues de la même manière par les divers navigateurs Internet du marché. Cependant, les principaux services de navigation comme Internet Explorer ou encore Mozilla Firefox intègrent les feuilles de style CSS. Application : La syntaxe du CSS est très simple : selecteur { propriété : valeur } Chaque sélecteur peut avoir plusieurs propriétés avec des valeurs indépendantes. Par exemple : body {  background: #eeeeee;  font-family: Trebuchet MS, Verdana, Arial;} On soulignera l’importance de mettre un point virgule entre chacune des propriétés. On retiendra donc que les feuilles de style CSS proposent diverses fonctionnalités terriblement utiles pour agrémenter son site web et faciliter la gestion de sa présentation et de sa mise en page. Attention toute fois, certains logiciels comme outlook 2008 n'ouvrent pas les feuilles de styles en standard.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro