X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

L’upsell, késako ?


Quand vous réalisez une vente, c’est bien, mais en réaliser plusieurs c’est mieux. Voici aujourd’hui en quelques mots comment faire d’une pierre deux coups… En effet, cette technique est simple, elle s’appelle l’upsell, ou en français vente additionnelle. Elle vous permet d’inciter un client à acheter un autre produit dans une situation ou il est beaucoup plus réceptif à ce genre d’achat multiple. Pour vous, l’upsell se met en place de diverses manières : soit grâce aux newsletters, soit directement sur votre site. Voyons ça de plus près…
                Situation n°1 :
Lorsque un client a bien visité votre site et qu’il valide son panier, c’est à ce moment là que se présente l’occasion de faire une vente additionnelle. En effet, en tant que bon revendeur, vous avez forcément un produit qui se couplerait bien avec ce qu’il a déjà prévu d’acheter. Par exemple, quand on achète un écran, au quotidien on va le salir, il serait bien alors de pouvoir acheter un produit nettoyant. Quand le client va donc vouloir accéder au paiement, lui proposer des accessoires ou des produits complémentaires va l’inciter à faire un achat supplémentaire… JACKPOT !
                Situation n°2 :
Vous pouvez proposer, une one time offer, c'est-à-dire une offre à effet immédiat et qui n’est applicable que pour un achat couplé. Je m’explique : supposons que vous vendez des GPS. Une one time offer va consister à vendre le GPS avec 30% de remise à condition que le client achète aussi la house de transport. S’il n’investit pas dans la house alors pas de réduction. Ces one time offer, vous pouvez les proposer dans le même cas cité au-dessus, mais vous pouvez aussi avertir vos clients par mail de l’occasion qui s’offre à eux. Avec la newsletter, vous pouvez présenter ceci comme une vente particulière, une occasion sur laquelle sauter,…
                Situation n°3 :
Pendant la navigation, votre client va s’attarder sur le rayon qui l’intéresse. Peut-être même qu’il hésitera entre plusieurs produits. Cependant, vous n’hésitez pas et sautez sur l’occasion pour lui proposer des produits plus élaborés. Pour vous le prix de vente est plus élevé, donc c’est une meilleure vente. Pour lui une meilleure qualité, pour une utilisation plus poussée. Cette proposition se fait bien sûr pendant la navigation sur votre site. Ou bien, si le client a laissé le panier en attente, suivant les produits qu’il a laissés dedans envoyez-lui un mail en lui proposant des alternatives.
Situation n°4 :
Enfin, il nous reste à aborder la technique de la vente croisée (cross-selling). Prenons par exemple, un acheteur qui a succombé à une de votre dernière peinture révolutionnaire. Après son achat, vous pouvez lui envoyer un mail concernant les différents parquets que vous fournissez. On peut supposer qu’il fait des travaux et en restant dans la gamme du bricolage, vous évitez qu’il consulte les produits chez d’autres fournisseurs. Et puis, peut-être que du coup, il voudra refaire les murs ET le sol !
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro