Les différents indicateurs pour analyser vos campagnes emailing

On a appris à faire une newsletter, à l’envoyer… et même faire en sorte que vos internautes la reçoivent ! Comment mesurer tout ça ? L’étude des résultats de votre campagne marketing est primordiale. Tout d’abord, elle vous permet de vérifier votre stratégie.  En en mesurant l’efficacité, vous saurez si votre projet est rentable ou à contrario pourquoi cela ne fonctionne pas et ainsi modifier votre politique stratégique en matière d’email marketing. À travers des études ponctuelles, vous aurez en votre possession des statistiques plus fines pour effectuer des analyses qui vous permettront d’identifier les meilleures pratiques et optimiseront les campagnes suivantes. Une chance pour vous, les capacités de mesures des campagnes d’email marketing sont énormes comparées aux autres techniques du marketing direct… Nous pouvons en mesurer l’efficacité et la pertinence par de nombreux outils plus précis les uns que les autres, mais surtout, leurs résultats sont presque disponibles en temps réel ! Rapidité et pertinence sont de bons gages d’analyse. Pour une politique globale ou juste une campagne d’emailing, nous avons différents types d’indicateurs de mesure : •    À travers la gestion de bases d’abonnés : En fréquence, les indicateurs de gestion de bases d’abonnés correspondent à un intervalle de temps donné qui peut varier d’une semaine à une année. Cela dépend de la demande.  Ces informations permettent de voir l’évolution autant qualitative que quantitative, c'est-à-dire les profils des abonnés et aussi leur nombre. •    À travers le « tracking » Je parlerais rapidement du tracking sur ce post, pour lui en consacrer un par la suite. Le tracking est une donnée importante lorsqu’on lance une campagne sur le net. Le tracking est spécifique à internet et permet, grâce à différents types de mesures obtenus par les modes de fonctionnement ou protocoles techniques d’internet, de suivre votre campagne et son comportement. Les indicateurs de premier niveau sont la résultante des différentes actions et interactions directement liées à la newsletter. Les indicateurs de second niveau ( également appelés aussi post-clic) sont liés avec le site de l’annonceur, combien de personnes sont allés sur le site après avoir eu le mail. Il est également possible de voir ceux qui sont allés sur le site sans même avoir cliqué sur le mail ! •    À travers les actions « off line » Les campagnes réalisées sur internet n’ont pas uniquement un impact virtuel. Il est normal que les « retombées » d’une campagne d’emailing  ne doivent pas se mesurer uniquement par le biais du web. Par exemple, vous recevez une  newsletter vous vantant un nouveau téléphone, un nouveau forfait. Vous êtes conquis. Au lieu de vous ruer sur la page web correspondante pour vous l’offrir, vous courrez dans la boutique.  L’email a marché, mais sa réussite n’est pas mesurable via le web, mais bien par les statistiques en boutique. Il est utile de bénéficier d’un dispositif qui permet de mesurer ces actions. Aujourd’hui, c’est le but de nombreuses campagnes internet…On décloisonne. Une campagne sur le web  ne cherche pas à tout prix à provoquer une action sur internet, mais plutôt une action en points de vente ou sur d’autres canaux marketing. •    À travers les indicateurs qualitatifs Par l’étude de ces facteurs vous pouvez découvrir la perception que l’on a de votre marque, de votre entreprise  et  donc entamer les changements si ce n’est pas celle que vous souhaitiez… Ou encore, quand vous aurez assez de chiffres, vous pourrez voir l’évolution de votre marque, des changements de comportements de vos internautes-lecteurs et pourquoi pas vous y adapter…pour encore plus de résultats.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro