X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Les Url de vos images peuvent s’avérer être des pièges

Dans un souci de performances, vous vous inquiétez de la délivrabilité de vos emails. Afin de la garantir, vous devez savoir que les Url que vous utilisez pour implanter vos images ont un impact sur cette dernière. En effet, la façon que vous choisissez pour héberger vos images peut être néfaste si certaines précautions ne sont pas prises. Penchons nous là-dessus…
Je parle d’hébergement car vos emails ne doivent pas contenir de pièces jointes, vous devez donc utiliser un serveur pour l’hébergement et une Url pour intégrer les images aux mails. Cependant, les filtres anti spam, afin de détecter la qualité du mail entrant, examinent le message dans son intégralité. Lorsqu’ils « lisent » l’url de votre image, si cette url contient des mots pouvant être associés à un contenu intempestif alors votre mail sera bloqué et il n’ira pas en boîte de réception. Il est donc primordial de bien choisir les adresses Url. Voici quelques règles à suivre :
La première erreur est d’utiliser des termes publicitaires dans l’url : « marketing », « emailing », « pub » sont à proscrire impérativement car les filtres anti spam sont intransigeants là-dessus. Donc on évite. De même, les abréviations de ces mots là sont souvent un enchaînement de consonnes. Par exemple, « mktg » pour « marketing ». Certains filtres repèrent aussi une suite trop longue de consonnes comme spam possible. Donc il vaut mieux utiliser des voyelles au milieu des consonnes sans que cela ne forme un mot du jargon publicitaire.
Ensuite, après s’être soucié de type des lettres employées, il faut aussi faire attention au nombre de caractères. On compte à peu près entre 120 et 150 caractères pour une adresse Url, je vous conseille donc de suivre ce schéma. Bien sûr, ce qui a été dit précédemment vaut pour les Url mais aussi pour le nom du dossier dans lequel figurent vos images. Pour ce dossier, son nom devra au minimum comporter 3 caractères mais un mot moyen, c'est-à-dire 5 ou 6 caractères, est préférable.
Par logique, on ne citera pas de nom d’annonceurs ou de domaines afin de ne pas être stoppé net par le filtre. Les caractères spéciaux ne sont pas forcément les bienvenus. Si vous devez utilisez un tiret, n’utilisez pas le « underscore » (tiret du 8) mais plutôt le trait d’union (tiret du 6).
En respectant ceci, vous vous assurez d’avoir éliminé une raison de ne pas aboutir en boîte de réception. Bien sûr, il y en existe encore plein d’autres que vous pourrez facilement écarter en suivant le fil de nos articles...
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro