X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

L’e-mailing à l’international

Vous êtes implanté localement, voire nationalement, et vous désirez donner un coup de fouet à votre campagne en vous dirigeant vers d’autres pays. Voici ce que vous devez savoir avant de partir à la conquête de l’international. Le marché international Ce marché est completement hétérogène, on ne peut pas lui appliquer des règles fixes. Les règles doivent être étudiées et modifiées selon les pays dans lesquels vous intervenez. En effet, vous devez vous accommoder des disparités politiques et socioculturelles. Nous allons voir un peu plus loin l’intérêt de faire des recherches avant de passer à l’action. La règle d’or Vous voulez donner une dimension plus importante à votre campagne, oui, mais à quelle campagne ? Vous devez choisir la campagne qui a le plus de succès dans la région dans laquelle vous exercez (supposons la France). Par qui a eu le plus de succès, j’entends par là celle qui a obtenu les résultats les plus concluants lors des tests effectués en France, celle qui a le meilleur ROI, le meilleur taux de clic et de transformation. En effet, il faut savoir que vous n’aurez pas toujours la possibilité d’effectuer des tests à l’étranger avant de vous lancer, donc vous pouvez déjà vous baser sur ceux effectués en France. D’autant plus qu’on sait que par exemple, en Europe, les modes de consommation et d’utilisation du web sont similaires d’un pays à un autre. L’importance des préliminaires Avant d’entreprendre quoi que ce soit, vous devez faire de la reconnaissance sur la pratique de l’emailing dans les pays que vous convoitez. À savoir, les termes de marketing peuvent avoir une signification légèrement différente selon les pays. Le ciblage des clients présente des disparités juridiques selon les états (par exemple, cibler par orientation sexuelle ou appartenance religieuse est interdit en France, autorisé aux USA). Pensez aussi que suivant le nombre d’habitants du pays, le volume de la campagne sera différent et un volume mal estimé aura pour conséquence une perte d’argent. Toujours du côté financier, vos campagnes auront des prix différents suivant le pays d’application, il est donc conseillé de faire une simulation avant tout investissement. Adaptez le contenu de vos mails Pour le texte, ne vous contentez pas de simples traductions. Je vous conseille de faire appel à une personne native du pays qui a l’habitude de manipuler des textes de marketing. En ce qui concerne la mise en page, l’interface graphique peut rester la même à moins que vous ayez inséré des spécificités françaises en son sein. Par contre, l’adaptation réside dans les champs d’adresses des formulaires qui varient suivant les pays. Par ailleurs, la législation diffère elle aussi, dans certains pays vous avez le droit d’utiliser des cases pré cochées. Aventure en solo ? Deux solutions : soit vous vous engagez seul dans l’international et vous refaites le travail déjà entrepris en France dans chacun des pays que vous voulez conquérir, soit vous faites appel à un prestataire implanté dans le pays. La première option est plutôt dangereuse, à part si vous maitrisez bien votre sujet, sinon vous allez oublier des paramètres dans votre campagne, ce qui entrainera un échec. La deuxième solution s’avère alors plus raisonnable : vous pouvez demander de l’aide à un routeur local ou un prestataire agissant dans plusieurs pays comme Mailpro international. Dans ce dernier cas, pour vous implanter dans un plusieurs pays vous allez avoir à traiter avec un unique interlocuteur, ce qui est un gain de temps et d’argent. Le budget L’investissement dépend du nombre d’abonné à votre newsletter et se situe entre quelques centaines à plusieurs milliers d’euros suivant l’ampleur de la campagne. Il ne faut surtout pas se lancer à moitié, commencez avec un gros volume est préférable. En ce qui concerne les délais de paiement, on observe des différences d’un pays à un autre, en Europe du sud les délais sont plus longs. Souvent, il est demandé de verser 50% du montant à l’avance. Les coûts d’acquisition sont plus élevés si le marché local est saturé. L’opportunité à saisir se trouve là où l’offre est la moins développée, il y a plus de place pour vous. En conclusion, ne lésinez pas sur une bonne analyse préliminaire et n’hésitez pas à demander de l’aide à des gens expérimentés. Pour avoir des résultats, votre campagne doit garder un côté dynamique et avoir de l’assurance. Imposez vous-même si vous ne jouez pas à domicile

Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro