Le comportement multicanal des prospects: pourquoi ? Partie 1

Le multicanal est un fait établi. Nécessaire à votre campagne emailing, il vous permet aussi de ratisser plus large au niveau de vos prospects. Cependant, là où tout annonceur doit être prudent c’est que les consommateurs ont des attentes différentes en fonction du canal. Les lignes qui suivent sont un condensé des attentes des prospects pour les emailings, Facebook et Twitter. Le multicanal n’aura plus de secrets pour vous après avoir lu cette trilogie au sujet des attentes de vos prospects.
 
Les chiffres ci-dessous sont issus de l’étude « Le digital café » de la société américaine ExactTarget.
Il faut savoir que les attentes sont avant tout liées avec l’usage qui est fait du canal et sa consultation. L’email est le premier élément numérique consulté de la journée pour 78% de la population française. Contrairement à ce qu’on peut donc penser, l’email vient ici vaincre l’addiction aux réseaux sociaux : Facebook remporte 11% des suffrages et Twitter seulement 1% ! Les réseaux sociaux regagnent cependant le cœur des internautes le soir, surtout des plus jeunes ; mais l’email reste en tête. En effet, le dernier canal numérique consulté par les internautes est l’email pour 50% contre 22% pour Facebook et 2% pour Twitter.
Que peut-on déduire de ces premiers chiffres ? Les prospects attendent très certainement d’être contactés par email lorsqu’ils sont chez eux confortablement installés devant leur ordinateur, et dans la journée ils sont plus enclins à recevoir des informations et des offres par les réseaux sociaux.
L’étude nous confirme que les français sont de bons ouvreurs face aux emailings des marques ou entreprises qu’ils connaissent et à qui ils font confiance. En effet, ils se disent 49% à toujours ouvrir ce genre d’emailings. On note donc ici une attente toute particulière, un gage de confiance entre annonceurs et prospects.
Cependant, les prospects sont loin d’être désintéressés puisque 52% du panel français interrogé se sont inscrits au programme emailing afin de bénéficier de promotions ou réductions, et pour 40% il s’agit de cadeaux gratuits. Les prospects pensent que leur implication doit être récompensée. Jouez donc sur cette incitation financière surtout si vous souffrez d’un taux de désabonnement élevé. Cependant, n’en oubliez pas la pertinence de vos emailings car 38% d’entre eux s’inscrivent avant tout pour se tenir au courant des produits, services ou offres d’une entreprise.
Les attentes concernant Twitter et Facebook seront exposées dans un second post, et un troisième viendra conclure le sujet. Surveillez votre flux RSS, retrouvez nous aussi sur Twitter et Facebook !
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro