X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

La segmentation emailing en détail

Voici un petit retour sur un des basiques de l’emailing, la segmentation. Depuis que l’emailing de masse a été aboli (heureusement !) la segmentation a pris le relais en permettant aux annonceurs de trier leurs prospects afin de créer des groupes homogènes avec des critères de personnalisation communs. Les données qui permettent d’aboutir à la segmentation sont de différents types, et donc correspondent à différentes stratégies de segmentation. Sur son blog Pignon sur MailBruno Florence a rédigé un article sur 7 méthodes de segmentations, dont les lignes suivantes sont inspirées. Les premières données obtenues sont généralement les plus basiques, ce sont les données déclaratives, celles qui sont issues des questionnaires que vos prospects remplissent lors de leur inscription. Toujours assez facile à obtenir, vous avez les données démographiques, socio-économiques et géographiques. Pour ces dernières, Mailpro vous permet grâce à la géolocalisation de déterminer précisément le lieu de résidence d’un prospect. Les données démographiques viennent souvent aussi des questionnaires remplis par les prospects et les données socio-économiques nécessitent de creuser un peu plus pour les obtenir.

Les données comportementales d’achats s’obtiennent quant à elles en étudiant le comportement du prospect sur une période récente. Le but est de mettre en évidence le nombre d’achats, la fréquence, et éventuellement le montant d’un panier moyen du prospect. Vous pouvez ainsi regrouper vos prospects en fonction de leur comportement d’achat.
Les statistiques Mailpro vont grandement vous servir pour segmenter vos données en fonction du comportement de vos prospects au sein même de votre emailing. Ici, il s’agit de mettre en évidence le taux de réactivité de vos prospects par rapport au taux d’ouverture, au taux de clic, au taux de transformation. Par ailleurs, la segmentation par rapport aux données comportementales dans l’emailing permet de mettre en place la stratégie de relance des inactifs. Cette même technique peut s’appliquer sur votre site web pour savoir quels sont les internautes encore hésitants lors de leurs visites sur votre site. Par ailleurs, les cookies sont largement utilisés pour récupérer les données comportementales sur site, mais attention à la CNIL ! L’ère sociale dans laquelle l’emailing a plongé amène aussi des données à segmenter. Des données comportementales tout d’abord, mais aussi des données personnelles relatives au prospect au encore l’activité d’un prospect sur les réseaux sociaux peut permettre de prédire sa future implication auprès de votre marque. Après avoir récolté toutes ces informations, il vous faut établir avec minutie la stratégie d’utilisation de ces données. La récolte est une étape importante, mais la pertinence de l’utilisation des données récoltées l’est encore plus.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro