X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

La newsletter, récit d’une innovation

On la connaît sous diverses appellations, infolettre, lettre d’information électronique ou plus couramment newsletter et elle a radicalement changé la manière de concevoir la communication par le biais d’un service de messagerie. Littéralement, on la définit comme « un document d’information envoyé de manière périodique par courrier électronique à une liste de diffusion regroupant l’ensemble des personnes qui s’y sont inscrites. Cependant, et contrairement à une idée reçue, le support de la newsletter n’est pas forcément informatique, mais peut être sur papier et tributaire des services postaux. Sur Internet, on y a accès par le biais d’une inscription en ligne qui donne accès à un abonnement à la newsletter. Le néologisme « infolettre » a été utilisé pour la première fois par la « Gazette de Berlin » qui s’en servait pour avertir ses lecteurs abonnés des dernières publications. C’est depuis devenu un mot du langage courant. La newsletter permet la diffusion à grande échelle de plusieurs informations : - Les activités d’une association, entreprise, et ses initiatives. - Le sommaire de certaines publications, ou une série d’extraits choisis. - Divers contenus publicitaires concernant les produits d’une entreprise, les promotions ou encore les services qu’elle propose. - Les dossiers d’actualité d’un journal de presse écrite qui cherche à étendre ses activités sur la Toile. On a très rapidement constaté que l’abonnement à de nombreuses newsletters avait pour dommage collatéral la réception de SPAM, ou « pourriels ». En effet, il n’est pas impossible qu’un site dont vous avez souscrit à la newsletter revende vos coordonnées de messagerie électronique à une entreprise qui vous inondera par la suite de messages publicitaires non sollicités. Il a donc fallu adapter les services de messagerie en conséquence par l’ajout de filtres antispam de plus en plus performants. Il y a cependant une nouvelle alternative, dont l’utilisation va croissante, qui est celle de l’utilisation d’un lecteur de flux RSS. Un flux RSS est « un fichier dont le contenu est produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site Web. Ce fichier présente les dernières informations qu’il est possible de consulter sur le site, et propose généralement un lien hypertexte. Le terme RSS renvoie au format du fichier, qui est codé selon le standard du même nom. Si petit à petit plusieurs systèmes de gestion de contenu permettent la gestion et l’envoi de newsletters, ce n’est qu’à partir des années 2000 que commence à se populariser l’univers de l’emailing, permettant partout dans le monde l’émergence de services appropriés puis spécialisés dans l’envoi de newsletters. D’un point de vue purement logistique et organisationnel, on peut aussi évoquer la fréquence de diffusion d’une newsletter. Il n’y a pas de seuil à respecter, tout dépend en réalité du site web et du contenue informationnels de l’infolettre. La newsletter peut donc être quotidienne comme hebdomadaire, voire mensuelle. Indubitablement, la newsletter a révolutionné le lien entre un site web et ses visiteurs, ainsi que la manière d’envisager la diffusion des informations et la promotion des produits. On est cependant en droit de craindre que petit à petit l’infolettre s’efface pour laisser place aux flux RSS, qui présentent l’avantage indéniable de ne pas encombrer la messagerie électronique et d’éviter ainsi tout risque de SPAM.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro