X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

La meilleure pratique de désabonnement

On pense souvent que le désabonnement doit être possible, mais que ce n’est pas une des premières préoccupations des annonceurs. Pourtant il devrait l’être. Un désabonnement est une mine de renseignements à prendre en compte pour l’amélioration d’une campagne. Lorsqu’un prospect se désabonne, vous devez faire preuve de politesse et faire en sorte que votre entreprise ne devienne pas une bête noire à ses yeux. Pour cela, le désabonnement doit être simple et immédiat. On oublie les connexions au compte client et les clics successifs pour enfin arriver à se désengager. Remerciez votre prospect de vous avoir suivi pendant sa durée d’engagement et précisez-lui qu’il sera toujours le bienvenu au sein de votre communauté. Le prospect se désabonne pour cause d’insatisfaction. Le prospect clique sur le mail de désabonnement, à ce moment là orientez le vers une page dédiée à cette action. Vous pouvez présenter la page avec deux options : la première, un bouton « je me désabonne », le prospect clique et c’est fini il ne fait plus partie de vos clients. Le deuxième, un bouton « ma formule ne me convient plus, je la change ». Lors de son inscription à votre newsletter, le client a peut-être précisé des éléments qui sont à présent différents. Par exemple, imaginez qu’il désire une fréquence moins élevée ou qu’il ne souhaite plus être contacté via son mobile. Avec une telle page, vous proposez une alternative aux clients qui se seraient désabonnés sinon. C’est une façon assez efficace de faire chuter le taux de désabonnement. Certains désabonnements se font aussi parce que le client change d’adresse. Il serait donc très judicieux d’intégrer dans votre programme de fidélité cette option-là. Ainsi un client qui change d’adresse et veut continuer à recevoir vos mails n’aura pas besoin de ce désabonnement pour ensuite s’abonner à nouveau. Il y a moins de risque de découragement entre toutes ces opérations. Comme pour les magazines ou journaux, vous pouvez décider de ne plus les recevoir durant des vacances, une hospitalisation, un déplacement, etc. Avec les mails c’est pareil. Dans ce cas, pourquoi ne pas proposer au prospect de suspendre son abonnement pour une certaine durée ? C’est une manière de s’adapter au mieux au rythme de vie du client, même si cela implique des envois saccadés. Le dernier point pour une bonne pratique de désabonnement est de proposer aux prospects choisissant le désabonnement définitif de répondre à un questionnaire afin de dégager les points faibles de vos campagnes. Évitez le mail de confirmation de désabonnement, car après s’être désengagés les prospects ne veulent plus entendre parler de vous. C’est donc une forme de respect de ne plus envahir leurs boîtes de réception.

Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro