X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

La location de base de données, où en est-on ?

La collecte d’adresses emails pour les annonceurs est une étape parfois occultée. En effet, certains par manque de temps préfèrent louer ou acheter un fichier déjà préparé et commencer ainsi directement leur campagne emailing. Comme on l’a déjà évoqué dans d’autres articles, la location peut s’avérer dangereuse, surtout auprès d’un loueur peu scrupuleux. Qu’en est-il à l’heure actuelle ?
 
Les annonceurs se sont plus ou moins rendus compte des risques qu’ils courraient à louer des fichiers de  contacts. En effet, les locations sont en baisse. Par ailleurs, les stratégies économiques actuelles des entreprises sont plutôt tournées vers la diminution des coûts, par conséquent la location passe au second plan. Les entreprises, qui manquent de temps pour la collecte et de financement pour la location, recentrent alors leur stratégie emailing sur la fidélisation et laissent en attente la prospection.
 
On distingue des différences au niveau du marché B2C et B2B. En effet, pour le B2C, la location de fichier perd de sa crédibilité, car les adresses auxquelles sont envoyées les emailings sont parfois fausses ou aboutissent à beaucoup de désabonnements/blacklistages. Cependant, pour du B2B, la qualité des locations est en moyenne meilleure, et donc les résultats de campagne aussi.
 
Si vous voulez à tout prix louer un fichier emailing, vous allez vous heurter à des offres à deux vitesses. En effet, sur le marché des locations s’est installé un courant low cost, vous avez donc un gouffre tarifaire très important. Inutile de préciser que les fichiers low cost sont d’une qualité épouvantable et que les utiliser ne fera de vous qu’un spammeur.
 
Pour 1000 adresses correctes, on situe le prix aux alentours de 300€. Il peut être plus élevé suivant les caractéristiques des prospects ciblés. Les adresses contenues dans ce type de fichier sont beaucoup moins visibles que celles des fichiers low cost, qui croulent finalement sous les spams, parce que divulguées partout. Par ailleurs, il existe des lois qui régissent la collecte de données personnelles, et dont les loueurs ne sont pas exempts. Respecter ces lois à un coût, un fichier à très bas prix a donc de grandes chances d’être un fichier constitué illégalement.
 
De plus, les données d’un fichier doivent être mises à jour régulièrement si l’on veut qu’elles soient efficaces pour la campagne. Certains loueurs ne stipulent pas la date de création de leurs fichiers, c’est donc une question que vous devez absolument poser. Afin de savoir si les personnes présentes dans le fichier ont déjà été contactées, demandez aussi le nombre de fois où la base de données a été louée. L’achat d’une base de données, bien que plus onéreux, a cet avantage là, vous en êtes l’utilisateur unique.
 
La location se révèle assez risquée, surtout au vu du manque de professionnalisme de certains acteurs du domaine. L’avantage aussi de faire votre propre collecte est que vous pouvez dès le début choisir sur quelles informations personnelles vous allez mettre l’accent.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro