X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

La délivrabilité des emailing en 2011

Face aux attaques perpétrées sur les internautes, les FAI ont décidé de réagir, notamment en boîte de réception où le doute n’est plus permis. Les annonceurs doivent donc être prudents et persister dans l’effort de la conquête des boîtes de réception. Le « journal du net » nous informe sur ce qui pourrait être les nouvelles règles de délivrabilité en 2011, en voici le résumé des méthodes les plus importantes.
Le blocage des emails, qui pourraient être considérés comme des spams, se fait par les FAI tout d’abord, lors de l’envoi, puis par les fournisseurs de messageries électroniques, lors de la réception.
Comme nous l’avons vu dans d’autres articles, chaque organisme possède sa propre méthode d’identification et de gestion des pourriels. En effet, que ce soit en mettant à disposition des utilisateurs un bouton de signalement, en bloquant les messages presque jamais ouverts ou en redirigeant les messages directement dans les indésirables, les spams sont étroitement surveillés.
La tendance 2011 serait donc d’analyser le comportement de l’internaute face au message plutôt que d’analyser le contenu du message en lui-même. L’internaute est capable de décider de son propre chef s’il considère l’email comme abusif, c’est donc sur ce critère que les spams vont être désignés dorénavant. Les différents taux, normalement utiles aux annonceurs, vont aussi permettre aux fournisseurs de messagerie de voir quel expéditeur a mauvaise réputation auprès des utilisateurs.
Certains FAI retardent l’envoi des emailings et les mettent sur des listes grises. Ceci leur permet de définir si le mail doit être bloqué et passé en liste noire ou non. Cependant, il existe aussi une liste blanche constituée d’annonceurs irréprochables, qui jouissent alors d’un meilleur accès. Cependant, l’appartenance d’un annonceur à une de ces listes n’est pas définitive, il faut donc rester vigilant.
En 2011, il parait donc évident que pour obtenir la meilleure délivrabilité possible, il vous faudra travailler sur votre e-réputation. Afin d’éviter d’avoir des taux d’ouverture faiblards, vous allez devoir cibler au maximum vos envois et surtout supprimer les inactifs de votre base de données. Le double opt-in sera peut-être une méthode très utilisée dans les mois à venir, car elle vous permettra de vous assurer de l’engagement de l’utilisateur, et donc ainsi d’éviter une non-ouverture qui nuirait à votre réputation.
Au premier abord, ces règles de délivrabilité semblent mettre à mal le travail des annonceurs. Cependant, il n’en est rien, car si vous utilisez un logiciel emailing et suivez l’éthique de l’email marketing, vous ne pouvez qu’en être récompensé, et avoir une place de privilège en boîte de réception.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro