X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

État de santé de l’emailing

Voici un petit point sur l’état de santé du mail. Il est vrai qu’il est un moyen incontestable de communication pour les gens désireux de se lancer dans le marketing. Cependant, intéressons nous un peu aux considérations de comportement de l’email et aussi à son évolution, qui avouons le, est fortement compromise ou ralentie par les spams. Cela fait à peu près dix ans que le mail est entré dans les mœurs, en effet, avant cela on ne voyait pas beaucoup « @ » dans les agendas ! Si on ne fait que de simples constations, il paraît évident que le mail souffre… Ce phénomène est traduit par le fait que 90% des mails sont signalés comme indésirables, les boîtes de réception sont en constante saturation, les internautes sont de plus en plus méfiants à cause du phising entre autres. Ils sont aussi plus exigeants et moins faciles à contenter. Par ailleurs, les solutions multi canal supplantent un peu l’e-mail, je pense notamment au marketing par sms. De plus, l’omni présence des nouvelles technologies, et surtout des ordinateurs, rend les internautes attachés à pleins d’autres plateformes (réseaux sociaux, jeux sur internet, consultations personnelles en ligne, …) Très logiquement, ils doivent donc partager leur temps entre tous ces supports, ce qui diminue considérablement le temps qu’ils passent dans la consultation de leurs emails. Ils décident donc extrêmement rapidement si le mail vaut la peine d’être gardé, dans le cas contraire les facilités de dénonciation de spam font qu’en un seul clic un message non intéressant est expédié chez les indésirables ! Ceci explique ce taux de 90% ! Le jeune public est littéralement conquis par les réseaux sociaux, il laisse donc le mail « aux vieux de la vieille » qui n’est pas assez interactif et instantané par rapport à une plateforme Facebook ou Twitter. Or ce public correspond à votre actuelle ou future base de données, et la solution pour répondre à ces attentes est la solution multicanal. Ce type de marketing inclut bien sûr l’email mais celui-ci doit céder un peu de place aux autres supports, pour en faire des compléments. Malgré ce début d’article un peu noir, il reste très facile de trouver les arguments qui font que le mail n’est pas dans sa dernière heure. Grâce à des solutions professionnelles pour la gestion des e-mailing, comme Mailpro, les annonceurs ont à présent la capacité de modeler et personnaliser les emails comme les utilisateurs le désirent. En outre, il est important de noter que l’évolution du HTML va faciliter encore plus l’insertion de vidéos, ce qui renforcera l’interactivité. La possibilité de programmer les envois permet de respecter le rythme de vie de l’utilisateur. Toutes les fonctionnalités fournies sont donc essentielles afin de ne pas finir au milieu des pourriels ! L’email n’est donc pas une solution à abandonner, au contraire, quand on sait qu’il est indispensable à l’achat sur le net. Pensez aux mails de confirmations de commande, de confirmation d’envoi du colis, etc.… Par ailleurs, on ne note pas de baisse significative dans le nombre d’abonnements, ce qui montre que les internautes sont toujours intéressés. Enfin, il ne faut pas considérer les autres plateformes comme celles qui vont enterrer l’email, je vous conseille de les voir plutôt comme un outil complémentaire qui pourrait bien enrichir votre campagne !
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro