X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

E-marketing: le fossé du marketing mobile


Les derniers appareils mobiles apparus sur le marché tentent de plus en plus les utilisateurs. Pris dans la vague nomade, ces derniers donnent du fil à retordre aux diverses entreprises qui ont lancé des campagnes digitales. Certaines n'étaient absolument pas préparées à répondre à la demande, ce qui creuse un fossé entre consommateurs et annonceurs. C'est une étude de Demandware qui permet d'arriver à une telle conclusion. Le fossé se situe surtout dans la catégorie des smartphones, où les entreprises n'arrivent pas à s'adapter à l'interface pour permettre aux mobinautes d’interagir. Cette absence de réponse illustre surtout une approche systématiquement basée sur un seul canal, qui n'a pas su élargir ses horizons avec les multiples solutions proposées par les constructeurs d'appareils. Actuellement, les consommateurs veulent tout, partout. Les campagnes multicanal n'ont donc jamais été aussi justifiées que maintenant. Toujours d'après cette même étude, on apprend que ce sont 87% des marques, qui à l'heure actuelle, se sentent dépassées par la floraison des canaux. Même si elles se sont déjà engagées dans du multicanal, plus de 50% pensent qu'il est nécessaire de mettre en place une refonte de leur stratégie multicanal actuelle afin d'améliorer leur retour. C'est donc une grande majorité des enseignes à l'heure actuelle qui se voit distancée par ses propres consommateurs, car elle n'arrive pas à s'adapter à la demande. Pourtant, les annonceurs le savent, il est important d'avoir une longueur d'avance sur ses prospects afin de pouvoir les surprendre et de maintenir leur intérêt. À présent, s'adapter aux consommateurs revient à mettre en place plusieurs choses qui surfent sur la vague du succès. Elles sont adulées par les utilisateurs, 23% en utilisent, 50% projettent de le faire, les applications. Proposer une application à l'effigie de votre marque/entreprise est un levier fantastique. Le must du must est qu'une telle application puisse gérer une possibilité d'achat ; 62% des utilisateurs sont prêts à acheter via ce vecteur. Parmi les services que peut rendre une application, on pense aussi à des informations sur les stocks restant en magasins, ou encore pouvoir remplir son panier sur son mobile et finaliser ses achats sur son ordinateur. Sur les différentes plates-formes, le téléchargement des applications est en perpétuelle augmentation, il ne faut donc pas s'en priver ! Deuxième point, 54% des consommateurs ne désirent voir plus de catalogues et prospectus virtuels, où il est possible de cliquer sur des codes-barres en étant redirigé vers un site. Seulement, 12% des entreprises sont capables de faire ça ! Vous savez donc ce qu'il vous reste à faire pour ne pas être devancé par les désirs de vos clients. Coupler ces canaux avec l'emailing vous permettra d'être en contact quasi permanent avec vos prospects et d'avoir ainsi plus d'influence. C'est aussi savoir proposer à vos prospects le mode de consultation qu'ils préfèrent, au moment de la journée qui les arrange.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro