Comment suivre et analyser vos envois emailing?

Le tracking permet de suivre le chemin d’un email depuis son envoi jusqu'à ses conséquences. L'outil de notre partenaire www.mailprofrance.com propose les outils de tracking ci-dessous. •    S’assurer d’un bon fonctionnement : La première information vient de l’émission de votre mail. Ces résultats permettent de s’assurer du bon déroulement technique de la campagne. Ainsi, faites la différence entre le nombre de messages envoyés et le nombre de messages délivrés. Il peut y avoir de mauvaises surprises. Analysez le nombre de messages d’erreurs : Ceux-ci sont comptabilisés à partir des « bounces » reçus par le serveur. Quasi tous les services techniques permettent de trier les messages d’erreurs en deux grands groupes : les hard bounces qui sont des erreurs définitives et les soft bounces , des erreurs temporaires. D’autres outils permettent de trier plus précisément les erreurs : - boîte pleine - serveur inconnu - utilisateur inconnu - classé dans les spams - erreurs dans l’adresse -… Après avoir trouvé le nombre réel de mails délivrés, vous pouvez déterminer votre taux de délivrance. •    Vérifier la qualité de son fichier d’adresses mail : Pour calculer votre taux de délivrance, voici une opération simple : (Nb délivrés / Nb envoyés ) X 100 Afin de savoir si votre fichier est pertinent ou si un petit nettoyage s’impose, sachez qu’un fichier efficace délivre à environ 95% de ses inscrits. Si vous utilisez pour la première fois votre fichier ou encore si vous l’avez loué, ce taux vous permet d’en vérifier la qualité. S’il est en deçà des 80%, c’est mauvais signe... Si c’est le vôtre, nettoyez-le ou s’il est loué, c’est qu’il n’a pas reçu de contrôle de validité et alors changez de fournisseur ! •    Analyser les meilleurs formats à utiliser. Le tracking donne des statistiques sur la répartition des envois entre les 2 ou 3 formats de base (HTML, texte …). •    Contrôler les désabonnements : Ces désabonnements correspondent à la procédure de désabonnement prévue par le gestionnaire (lien de désabonnement, commandes e-mail ou désabonnement sur une interface en ligne). Une procédure officielle en quelque sorte. Il ne s’agit pas des internautes qui bloquent les messages ou les filtrent par expéditeur pour les classer dans les spams… Ce qui correspond une procédure officieuse de désabonnement. Ainsi,  les désabonnements ne sont mesurables que s’ils passent par la voie officielle. Pour avoir le taux de désabonnement, il faut  faire : (Nb délivrés / Nb de désabonnements ) X 100 Un taux élevé peut refléter un contenu moins intéressant. Il est difficile de donner un taux  « normal » de désabonnement… car celui-ci peut dépendre de la fréquence et des présences  d’opérations de recrutement ponctuelles d’abonnés. En période normale, un taux de désabonnement supérieur à 0,5% pour une newsletter hebdomadaire est mauvais signe.  Si ce rythme continue, dans un an,  plus de 40 % de la base d’abonnés de départ sera inutile. Il est également courant d’enregistrer un grand nombre de désabonnements lors du premier envoi suivant une campagne de recrutement d’abonnés. S’il est vrai que le tracking n’est pas une science exacte , il n’en est pas moins un indicateur  précieux des grandes fluctuations de votre newsletter.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro