X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Comment lancer une campagne emailing « light »

Si la performance de vos envois d’e-mail est tributaire en grande partie de la rapidité de votre bande passante, où de celle du service d’emailing auquel vous avez souscris, il demeure cependant une autre donné à prendre en compte pour éviter divers désagréments. En effet, il peut être tentant d’insérer plusieurs images dans son message pour le rendre plus clair ou plus agréable à regarder. Ainsi, l’insertion dans votre page HTML de visuels issus des formats .ai, .pdf ou encore .indd peut rapidement amener votre message à un poids dépassant les 100 ko. On imagine facilement le ralentissement que cela peut engendrer quand il s’agit d’un envoi de 1000 e-mails voire plus dans le cadre d’une campagne emailing de grande ampleur. La solution ne passe pas par une compression comme on aurait tendance à l’imaginer. Premièrement, il convient d’avoir un logiciel adapté qui permette ce genre de prouesse. Si vous êtes un utilisateur de Photoshop ou Illustrator, il vous suffit d’exporter votre fichier image au format .jpg en utilisant l’option « Enregistrer pour le Web » et en choisissant un niveau de qualité n’excédant pas 80. Il peut être astucieux de dégrader progressivement la qualité de l’image jusqu’au moment où le visuel commence à réellement paraître dégradé. En effet, il est à regretter que la fonction « Enregistrer sous », que l’on utilise mécaniquement, incorpore un grand nombre d’informations lors de l’enregistrement qui s’avèrent parfaitement inutiles pour une simple visualisation sur écran. D’autres logiciels proposent cette option, il vous revient de choisir celui qui sera le plus adapté à vos besoins et bien sûr à votre budget. Vous trouverez aussi des logiciels libres et gratuits permettant la compression préalable de vos images. Il y a notamment un piège à éviter. En effet, certains de ces logiciels d’édition à l’instar d’In Design sont taillés pour optimiser l’édition papier mais ne proposent pas les options adéquates pour de l’édition Web. Si après ces améliorations effectuées, le problème de la vitesse de vos envois persiste, c’est que le problème provient aussi de votre hébergeur et qu’il convient par conséquent d’en changer. Il existe divers providers emailing, à l’instar de Mailpro, qui prennent en charge l’hébergement de vos fichiers et les envois grâce à l’utilisation de serveur exclusivement dédiés à cet usage.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro