X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Comment éviter les désabonnements?

Avoir des abonnés à sa newsletter c’est bien...  Être lu et garder ses abonnés, c’est mieux. En effet, vous devez toujours prendre en compte le fait que le lecteur peut se désabonner à tout moment. Cependant, vous pouvez utiliser les astuces suivantes pour éviter le désabonnement. Dans un premier temps, vous devez toujours avoir le consentement de la personne qui reçoit vos emails, rien ne doit être non désiré, d’où l’intérêt de collecter vos adresses email grâce à l’opt-in( voir article opt-in/opt-out). Dans un souci de transparence et de confiance, vous devez toujours vous identifier lors de l’envoi de vos emails. En effet, si l’expéditeur est reconnu, l’email a plus de chance d’être ouvert et l’utilisateur risque de ne pas cliquer de suite sur le lien de désabonnement. En ce qui concerne ce lien, il doit être présent dans ABSOLUMENT tous vos emails, l’utilisateur doit être libre de gérer son abonnement. Deux solutions s’offrent à vous : vous pouvez positionner ce mail au début du mail ou à la fin, nous préférons le mettre en fin de message. Pour la première, on peut croire que les gens vont cliquer dessus directement, mais on peut aussi penser qu’ils vont apprécier le risque que vous avez pris, vous leur montrez qu’ils sont libres, c’est une marque de confiance. De toute façon, si l’utilisateur reçoit votre newsletter c’est qu’il l’a choisie, donc pourquoi avoir peur d’un lien en début de mail. Le mettre à la fin vous permet d’avoir un lien de désabonnement, donc de rester dans la légalité, tout en le camouflant quand même. Vous risquez de vous faire blacklister si les utilisateurs sentent qu’il faut chercher avant de pouvoir se désabonner. Dans le cas d’un désabonnement, pensez à demander la raison à l’utilisateur mécontent, sous la forme d’un petit questionnaire avec une fenêtre où la personne peut s’exprimer librement. Ceci permettra aux utilisateurs de se faire entendre et vous pourrez modifier ce qui ne va pas. L’objet de votre mail doit être le reflet total de son contenu. Vous ne devez pas tromper le receveur, l’honnêteté est le meilleur moyen d’entretenir la relation de confiance entre l’émetteur et le récepteur. De la même manière, vous pouvez insérer une piqure de rappel au début de chaque email avec une phrase d’introduction, pourquoi le lecteur reçoit l’email et ce dont il question plus précisément. Par ailleurs, comme vous pourrez le lire dans un autre article, la fréquence a son importance pour ne pas lasser ou harceler le lecteur. Une fréquence justifiée assure un abonnement à long terme. De plus, si vous avez dans votre carnet d’adresses des adresses non utilisées depuis longtemps, vous pouvez les abandonnées, elles ne rendront rien d’intéressant. Dans un second temps, certaines personnes utilisent des panneaux de prévisualisation, donc pensez à séduire aussi pour garder vos abonnés. Une présentation aboutie, considérée comme plus classique, sera plus appréciée qu’une présentation innovante à la « va vite ». Le contenu est aussi important. Utiliser la spécification : parler de la nouvelle viande charolaise au groupe « boulangers » ne sert à rien. Partez d’un tronc commun et spécifiez ensuite suivant le receveur. Nous avons donc ici une personne qui reçoit des informations ordonnées, lui correspondant, et ce, de manière régulière. Nous avons un utilisateur satisfait. Nous avons un utilisateur fidèle.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro