X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Ce que ressentent les gens par rapport à l’e-mailing

Au milieu de toutes ses considérations tactiques pour appâter le client, il est peut être intéressant de se pencher sur le ressenti des prospects par rapport à vos campagnes. En effet, avec dira-t-on, les menaces modernes qui planent sur la toile, la paranoïa est reine dans les boîtes de réception, et forcément, c’est loin d’être à votre avantage. Le coupable n’est autre bien sûr qu’un spam omniprésent, qui entraîne chez les internautes une certaine frayeur qui les pousse au blacklistage systématique. Pour vous le pire des cas ! Les marketeurs doivent passer outre, une barrière de plus à franchir, voici quelques conseils et quelques chiffres pour illustrer le phénomène. D’abord il faut observer la réceptivité des prospects dans différentes situations pour comprendre. En effet, on note trois cas de figure ou les prospects sont plus réceptifs à l’achat: 1)    pour une utilisation d’un bon d’achat ou d’un code promotion, la tentation d’une économie réalisée est plus forte que la peur du spam 2)    pour un achat sur recommandation, d’où l’intérêt du parrainage, si un ami vous conseille un site qu’il a testé et qu’il a « survécu » alors vous pouvez tenter aussi l’aventure 3)    pour un achat après un mail reçu par un marketeur Alors pourquoi tant de réticences envers la communauté des marketeurs, qui jour après jour s’efforce de plaire aux clients ? C’est simple, les gens on peur du spam mais surtout des terribles conséquences qu’il entraîne. En premier lieu, être assiégé par un virus. Ensuite, on note la crainte d’une usurpation d’identité. Enfin, le blocage de la boîte de réception est aussi fortement redouté. Que faire pour mettre le prospect en confiance ? Déjà, du sérieux dans vos mails. On ne le répétera jamais assez, mais un objet digne de ce nom et une identification rapide de l’expéditeur écarte un bon nombre de chances de se faire éjecter dans les indésirables. Pour prouver votre bonne foi, rappelez les règles cruciales de la communication par e-mail. Les phrases du style « ne transmettez jamais vos coordonnées bancaire par email » est rassurante. Du côté des nomades, le ressenti est beaucoup moins entaché. Deux chiffres à retenir : juin 2009, 14 milliards de SMS d’envoyés ; juin 2010 24 milliards ! On note donc que le marché est en expansion, donc il y a de la demande. Point positif, cette augmentation montre que vous, marketeurs, êtes capables de redoubler d’efforts pour donner le change aux clients. Félicitations ! On peut aussi expliquer ces chiffres par le fait que les gens craignent moins le piratage téléphonique, qui pourtant est loin d’être inexistant. Les nomades laissent donc la méfiance au placard pour l’instant, espérons que les autres internautes suivront l’exemple ! Si vous êtes intéressé, testez gratuitement une solution de SMS marketing, avec Getasms™ : http://www.getasms.ch/
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro