X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

Avantages et inconvénients des enquêtes et sondages par email

Nous l’avons déjà souvent précisé, le canal de l’emailing peut être utilisé pour diverses applications. Prospection, fidélisation, mais aussi sondages en ligne et enquêtes auprès des clients. Comme vous allez le voir par la suite, dans ce dernier cas, l’emailing peut s’avérer très efficace. Cependant, certains inconvénients de taille perdurent.
L’avantage premier d’un sondage par emailing est bien sûr la rapidité de création. La mise en place sera beaucoup moins lourde électroniquement parlant (surtout avec les outils du web actuellement à disposition de chacun) que si vous envisagez un format papier. De même, l’envoi et la réception seront tout aussi rapides. On constatera qu’en plus d’un gain de vitesse, vous ferrez une économie d’argent. En effet, le coût se rapprochera d’une newsletter classique.
Géographiquement parlant, l’emailing efface les frontières, vous pouvez donc interroger des gens à travers le monde entier. Ceci est aussi possible avec une enquête papier, mais les délais de réception des retours sont beaucoup plus longs, quand vous arrivez à obtenir une réponse. A ce sujet, on constate que le taux de réponse est plus élevé lorsque le sondé est sollicité par un email. Ceci s’explique simplement par le fait que la procédure de renvoi du questionnaire est facile et gratuite.
Vous en retirerez aussi personnellement des avantages. Tout d’abord, si vous insérez un lien vers votre site dans le sondage, il est fort possible que vous génériez du trafic. Ensuite, le traitement des informations sera beaucoup plus simplifié puisque l’enregistrement des réponses apportées se fera automatiquement dans une base de données. De même, la saisie pour le prospect est plus agréable.
Néanmoins, ce type de pratique est entaché de certains inconvénients plutôt désagréables. Le problème majeur est à mon avis, un manque de contrôle sur l’identité de la personne qui répond à votre questionnaire. À part si vous avez une base de données extrêmement précise, vous ne connaissez pas toujours tous les renseignements personnels du sondé. Pour cela, il devient donc difficile d’exploiter les résultats à leur juste valeur. Deuxième problème assez important, il faut que le prospect réponde. Or s’il n’en a pas envie, il n’ouvrira même pas le mail. La différence ici avec un courrier postal, c’est qu’on l’ouvre quoiqu’il arrive, et si c’est un sondage, parfois on est amené à jouer le jeu. Ici il vous faut donc vous méfier du bouton « supprimer ». Peut-être serait-il judicieux de préciser dans l’objet que c’est un sondage dans le but d’améliorer vos services à la clientèle afin de motiver les gens. Enfin dernier point gênant, et inhérent à l’envoi par mail, la suspicion des internautes. Avec toutes les menaces d’usurpation d’identité et de détournement bancaire, les gens sont assez réfractaires lorsqu’il s’agit de fournir des informations à leur sujet.
En conclusion, la technique du sondage par mail n’est pas très différente de celle destinée à la création d’une newsletter. D'ailleurs vous aller utiliser votre logiciel de newsletter pour créer un tel envoi. Par ailleurs, les atouts d’un envoi électronique ne sont pas à négliger. Cependant, pour que vos sondages soient efficaces, il vous faudra mettre en confiance les prospects. Prévenez-les au travers des newsletters que vous risquez de faire des études auprès de votre clientèle, et que les informations fournies seront uniquement utilisées pour les besoins du sondage.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro