X

INSCRIVEZ-VOUS A NOTRE BLOG


Et reçevez les derniers posts sur l'email marketing

Non, merci

A propos de l’objet


On vous a déjà beaucoup parlé de l’objet de votre mail, voici encore quelques considérations à prendre en compte pour arriver au summum de la perfection. En effet, je ne cesserai de répéter à quel point il est important que les mots de votre objet soient bien choisis car ils dépendront de l’ouverture ou de la suppression de votre mail.
Avec votre mail, vous avez pour objectif d’accrocher, de convaincre et enfin de vendre. L’objet de votre mail sera là pour accrocher le lecteur, l’inciter à ouvrir le mail et à le lire. C’est pour cela que la conception de votre objet doit être réfléchie et non précipitée. Le mieux est encore de tester plusieurs objets pour le même mail et de voir lequel a été le plus ouvert. L’objet ne doit donc pas être choisi à la dernière minute si vous voulez qu’il ait l’effet attendu sur vos prospects.
La tournure linguistique de votre objet est décisive. Par exemple, vous allez utilisez un objet qui transmet une information : « Promotion sur les cafetières ». Ce type d’objet est clair sur la nature du mail mais vous ne pouvez pas vous limiter à cela. Vous pouvez alors utilisez la fonction expressive de notre langage en suscitant un sentiment, une envie chez le receveur : « Promotion sur les cafetières, je jette un œil ». Ensuite pour inciter à l’achat rien qu’avec l’objet, on utilise ce qu’on appelle la fonction conative, c'est-à-dire qu’on expose clairement l’argument commercial, on pousse le prospect à l’action : « Promotion sur les cafetières, je jette un œil, -60% sur tout le rayon ». Par ailleurs, pour séduire encore plus le lecteur, on peut ajouter un peu de poésie à l’objet : jeux de mots, rimes, jeux de sonorités, on cherche l’esthétisme littéraire. Par ailleurs, dans le même but, on pensera à personnaliser l’objet car il est prouvé qu’un mail avec objet personnalisé est ouvert à 5% plus qu’un mail avec un objet dit « de masse ».
Bien sûr, vous ne serez pas toujours en mesure de créer des objets répondant exactement à ces tournures linguistiques, car il faudra aussi faire attention à la longueur de votre objet : c’est une phrase simple pas un paragraphe !
Selon une étude, il y a un palmarès des verbes dans l’objet qui ont le plus de succès. Voici un diagramme qui montre la fréquence d’utilisation d’un verbe ainsi que son taux d’ouverture. Donc voici quelques verbes que vous pouvez employer pour vos prochains objets.
Il est alors intéressant de voir que le choix des mots a un impact sur l’ouverture du mail.
En résumé, voici les bonnes pratiques auxquelles vous devez absolument vous tenir pour faire un carton : il faut donc être clair et concis, créer l’urgence et l’envie d’achat tout en personnalisant l’objet. On suscitera la curiosité chez le prospect et on utilisera les verbes à succès. Pour s’assurer le succès total de l’objet on en testera plusieurs et on étudiera les historiques des anciennes campagnes afin d’identifier les erreurs faites antérieurement pour ne pas les refaire. Dans le but d’éviter tout problème technique, on choisira l’encodage le plus universel possible qui est généralement l’UTF-8. Bon courage à tous !
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro