Comment optimiser votre fréquence d’envoi ?


L’emailing est surtout une question de bon moment. En effet, si vous souhaitez vous faire remarquer, mieux vaut éviter d’arriver en même temps qu’une flopée de mails de concurrents ou encore mieux vaut être déjà en boite de réception lors du moment de consultation du prospect. Grâce aux données que vous accumulez sur vos prospects et aussi aux statistiques de vos campagnes emailing précédentes, vous devez être en mesure de déterminer des périodes qui vous seraient favorables pour l’envoi de vos emailings. Bien sûr chaque prospect va avoir ses propres habitudes de consultation. L’idée est donc de faire du split-testing en fonction des horaires de consultation. Par ailleurs, pour déterminer le bon moment de l’envoi, vous pouvez faire différents groupes de prospects en utilisant les critères discriminants suivants :
  • Type de campagne : emailing ou newsletter
  • Horaires de consultation et type de consultation (mobile ou desktop)
  • Engagement du prospect (déjà client, beaucoup de clics sur campagne précédente, etc.)
  • Enjeux marketing de l’emailing : est-ce qu’il s’agit d’une offre à durée déterminée, dans ce cas à partir de quand doit-elle se trouver en boîte de réception
  Vous ne serez en mesure d’optimiser votre fréquence d’envoi que si vous êtes à l’écoute de vos prospects et que vous prenez en compte leurs habitudes. Plusieurs campagnes seront utiles pour calibrer les détails mais le jeu en vaut la chandelle. En effet, grâce à de bonnes pratiques d’envoi vous garantissez votre délivrabilité, et donc votre présence en réception, ce qui favorisera le taux d’ouverture et ainsi de suite jusqu’à la transformation.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro