Pourquoi les désabonnements ne sont pas forcément une mauvaise nouvelle ?


Lorsque l’on fait de l’emailing, le désabonnement peut faire peur car en effet s’il n’y a plus personne à qui envoyer les emailings, il n’y a plus de campagne. Cependant, mieux vaut laisser partir un prospect, car à trop le retenir, vous pourriez finir avec un signalement anti-spam…   En emailing, votre premier intérêt reste d’écrire aux prospects qui désirent être contactés et qui portent un intérêt particulier au contenu de vos newsletters ou emails promotionnels. Si votre prospect se désinscrit, c’est que très certainement ils ne jugent pas utiles vos courriers. Dans ce cas-là, le lien de désinscription vous sert à enlever de votre carnet d’adresses un contact qui de toute façon aurait fini en inactif et pour lequel vous auriez certainement dépenser du temps et de l’argent à réactiver.   Un autre point de vue peut être aussi envisageable. Votre newsletter a de l’intérêt mais la fréquence d’envoi, la comptabilité des supports ou le design sont un frein et de fait le prospect ne veut plus la recevoir. En plus du lien habituel de désabonnement, peut-être faut-il alors prévoir une redirection vers une page avec des cases à cocher et en un clic votre prospect pointe du doigt la raison de son insatisfaction. En récoltant ainsi ces informations, vous aurez devant vous des vecteurs d’amélioration à explorer.   Le désabonnement ne doit pas donc vous effrayer car il vous permet justement de voir si quelque chose ne va pas au sein de votre campagne ou dans votre méthodologie. N’hésitez pas à placer votre lien de désabonnement de façon bien visible.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro