Comment bien utiliser la data e-commerce ?


Depuis peu, un nouveau terme a fait son entrée dans nos dictionnaires marketing : le Big Data. Le Big Data a été conçu pour répondre à un nouveau besoin : l’explosion quantitative de données numériques. Nous le savons tous, adresse mail, adresse postale, numéro de téléphone, nom et autres informations personnelles sont stockées et enregistrées.  La multiplicité des utilisateurs, adhérents ou inscrits, et l’augmentation du tracking des internautes et mobinautes ont causé une explosion volumique des données, notamment auprès des grands noms du web tels que Google ou Facebook. Le Big Data a donc été pensé et conçu pour palier ce problème, il fait ainsi appel à de nouveaux outils capables de contenir un volume d’information élevé, facilitant ainsi sa lecture, son traitement et son analyse. Le Big Data est à présent bien ancré dans le quotidien des professionnels du web et notamment des e-commerçants, et ses utilisations ne cessent d’évoluer…

La Smart Data

S’il est devenu facile pour le milieu du e-commerce de récolter des données personnelles sur ses clients, encore faut-il savoir quoi en faire. C’est là que la Smart Data intervient. La Smart Data est une nouvelle approche du traitement des données numériques qui consiste à sélectionner les informations les plus pertinentes en fonction d’un contexte précis, et à les étudier. L’objectif final de la démarche étant de créer une offre personnalisée et totalement adaptée à chaque client. Nous vous en parlions récemment, les enjeux et les évolutions de l’e-commerce ont changés et le mobile est le premier acteur de ces évolutions. A l’occasion du salon annuel de l’e-commerce en mars dernier, le géant Google a pu partager avec les professionnels de l’e-commerce, sa conception de la Smart Data. L’un des leaders du monde numérique nous offre ses précieux conseils sur l’e-commerce mobile :
  • Utiliser et analyser les « micros moments » ou passage rapide de la part des mobinautes sur les sites e-commerces via leur smartphone.
  • Comprendre le contexte dans lequel se trouve l’utilisateur : où il est, ce qu’il fait et pourquoi il est amené à consulter le site.
  • Comprendre les besoins de l’utilisateur et anticiper ses attentes : rapidité des chargements, accès direct à l’information etc…
Vous le savez peut-être, certains sites de e-commerce sont déjà à la page en nous proposant des Personal Shopper, ces personnes virtuelles issues de la technologie cognitive, programmées pour répondre aux besoins singuliers de chaque client. Attendons-nous à voir ce phénomène se développer de manière croissante. Nous retenons ainsi que la Smart Data nous permet de mieux connaître nos clients et de personnaliser l’offre qui lui est faite. Elle nous permet également de ne pas couler sur la masse d’informations et d’apprendre à utiliser correctement les données clés, celles qui nous intéressent réellement et que nous pouvons utiliser intelligemment.   Sources : http://www.presse-citron.net/ecommerce-one-to-one-tendances-2016/  
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro