La frontière entre relance et spam


Vous relancez des prospects lorsqu’ils sont inactifs, or, cette inactivité est souvent un signe de perte d’intérêt pour vos campagnes, vos produits ou même votre marque. Certains inactifs sont parfois même des prospects qui souhaitent être désabonnés me n’ont pas cliqué sur le lien. Au milieu de ces nuances d’inactifs, comment savoir si une campagne de relance ne peut pas être assimilée à du spam ?

Pourquoi mes prospects sont inactifs ?

Si vous newsletter n’apporte pas de valeur ajoutée à vos prospects, il est possible que vous n’ayez pas choisi une charte éditoriale pertinente par rapport à votre pu que vous ne vous adressiez pas aux bonnes personnes. Et oui, parmi les bonnes pratiques de l’emailing, il y a la segmentation. La segmentation permet de découper votre base de données en groupe de prospects au profil similaire, potentiellement intéressés par les mêmes produits ou services. Si vous avez le bon message, vous n’avez peut-être pas la bonne méthode pour le faire entendre. L’objet du mail est crucial pour l’ouverture, soyez percutant. Ensuite, vous emailings ne soit pas être soporifique, allez à l’essentiel en équilibrant textes et images de façon harmonieuse. N’oubliez pas qu’une bonne campagne emailing alterne les mails promotionnels avec les emailings transactionnels ou encore avec les simples lettres d’information.

Alors relance ou spam ?

Votre prospect est inactif, écartez déjà les causes techniques du style NPAI ou boite email pleine, etc. Ensuite, il vous faut identifier la raison de son inactivité.
  • Les informations en base de données le concernant sont-elles toujours justes ? Si elles sont fausses ou tout simplement pas à jour, il se pourrait que le prospect soit dans un mauvais segment de la base de données -> Action : envoyer un email en demandant au prospect de mettre à jour son profil afin de lui proposer des informations et des promotions qui lui correspondront mieux [vc_separator type='transparent' position='center' color='' thickness='' up='10' down='10']
  • Votre style d’écriture ne plait pas et lasse vos lecteurs. En général, dans ce cas-là, vous aurez un certains nombres d’inactifs. -> Action : vous pouvez alors essayer de changer le contenu et de tester de nouveaux axes de communication. [vc_separator type='transparent' position='center' color='' thickness='' up='10' down='10']
  • Votre campagne ne contient que des emailings promotionnels ou que de simples lettres d’information, vous ne proposez donc pas de diversité dans la communication. -> Action : essayez-vous au transactionnel pour casser le rythme. A chaque action spécifique de votre prospect sur votre site, il recevra un email automatique adapté à la situation.
  La frontière avec le spam est très fine. Une relance peut se faire une fois ou deux, sinon après vos emailings seront perçus comme très insistants. Au mieux vous avez en retour un désabonnement, au pire vous êtes signalé comme spam. Dans vos mails de relance, donnez clairement la possibilité du désabonnement à vos prospects, ainsi ils n’auront pas l’impression d’être pris en otage et verront vous bonne volonté.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro