Inbound marketing : la méthode à adopter


Appelé aussi marketing entrant, cette méthode a pour objectif principal de faire venir les prospects au marketeur, c‘est à dire en publiant des contenus originaux et attrayants qui vont spontanément susciter l’intérêt chez la cible visée. Cette méthode s’oppose à celle du Push Marketing qui consiste à solliciter directement les prospects. Le spécialiste du marketing digital, Cision, a réalisé une infographie sur le sujet d’après un sondage effectué en mars 2015. Le panel était composé de 10 personnes issues de tous types d’entreprise, de la TPE jusqu’à la société de plus de 500 salariés, spécialisées dans le marketing, le digital, le web et la communication. La cible principale des sondés étant le B2B pour 60%. Aujourd’hui, le temps utilisé pour le marketing est consacré à 58% pour du push et à 42% pour de l’inbound. L’inbound regroupe surtout les outils suivants : réseaux sociaux (84%), référencement (70%), production de contenu (56%), blogging (41%). Du côté du push, on a l’emailing (89%), les salons (57%), les achats espace pub (37%), le télémarketing (26%), le publipostage (23%), les campagnes SMS (13%) et le street marketing (8%). Néanmoins, les techniques préférées des annonceurs, tout marketing confondues, sont les réseaux sociaux (60%), l’emailing (51,4%), le référencement (50,5%) et la production de contenus (48,6%). L’emailing est donc LA technique de push marketing qui arrive à la hauteur des techniques d’inbound.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro